Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

L'histoire de la typographie, expression de mots et d'idées visuelles

Lauren Muyumba - 03.05.2013

Edition - International - Typographie - Benjamin Barrette-Forrest - Histoire


« La typographie est un pouvoir. Le pouvoir d'exprimer des mots et des idées visuelles. » La vidéo L'histoire de la typographie commence avec ces mots-là. C'est une courte animation de 5 min, qui permet d'en apprendre davantage sur l'évolution des différentes familles de typographies du XVe siècle jusqu'à aujourd'hui. 

 

 

 

 

Des mains filmées présentent les lettres puis les font sortir de l'écran et une voix off accompagne cette vidéo au rythme du stop motion (animation image par image). Allier la pédagogie et le ludique était apparemment l'objectif du Canadien Benjamin Barrette-Forrest, qui n'a pas hésité à bombarder sa page Twitter pour informer le public de sa création audiovisuelle et graphique.


Ben Barrett-Forrest a utilisé 291 lettres en papier et 2 454 photographies pour réaliser cette vidéo. Au total, 140 heures de travail ont servi à créer cette vidéo qui ne dure pourtant que 5 min. Le nom du Canadien apparaît sur une page du site de la McMaster University (Canada) dans la catégorie "MMedia Presentation Winner " pour sa vidéo The History of Typography.


Sur la page Linkedin du graphiste-designer, on peut lire les phrases suivantes :

Je suis un penseur et créateur, spécialisé dans les arts graphiques et la production de médias visuels. J'ai une entreprise appelée Forrest Media.J'aime concevoir et innover.


La vidéo montre de manière interactive que les polices ont changé au cours des siècles, et que chacune d'elle possède son histoire, avec son inventeur, son contexte historique et sa culture. Aujourd'hui, on trouve de multiples typographies qui remplissent les pages des livres, illustrent les affiches et les flyers, en donnant du relief et en créant différentes atmosphères.


La plupart des historiens se sont mis d'accord pour affirmer que le premier créateur de typographie était l'imprimeur allemand Gutenberg. Même si l'imprimerie avait été en réalité inventée en Chine, Gutenberg utilisa bel et bien des caractères mobiles en plomb qui révolutionnaires le XVsiècle. Avant cette révolution dans le domaine de la communication, « les livres étaient écrits à la main, la plupart du temps par des moines, c'était long et cher », explique la voix off.


Les styles de polices se sont succédé, les noms ont changé et muté, avec des courbes régulières, plus ou moins bombées, fines, contrastées ou harmonieuses au fil du temps. On apprend que le Roman type a été créé par le français Nicolas Jenson. L'apport majeur de Jenson à la typographie est d'ailleurs visible dans l'édition du De Officiis de Cicéron aux alentours de 1470. L'italique est apparu après la création du Roman type.

 

 

Typography on Vimeo by Ronnie Bruce

 

Par Son of Groucho_CC BY 2.0

 

 

Plusieurs pays ont apporté leur pierre à l'édifice. La police Caslon est née en Angleterre au XVIIIe siècle. Plus tard, ce style a donné le Old style. Tout comme Baskerville s'est ensuite appelé Transitionnal. La police Didot, un nom français, et la typographie Bodoni, un mot italien, ont donné le Modern.

 

L'avènement de la publicité durant la seconde révolution industrielle a été un véritable tournant dans le monde de la communication, et donc de la typographie, intimement liés. La publicité a créé de nouveaux besoins et les nouvelles polices se sont multipliées, plus larges ou plus hautes selon la nécessité. Les caractères en Egyptian par exemple, ont généralement été utilisés pour les titres.


Après la complexité des recherches stylistiques du XIXe siècle, un retour à des typographies plus simples est survenu au XXe siècle, comme Futura aux caractères très géométriques. La vidéo indique aussi que la police Helvetica fut introduite en 1957 avec la caractéristique de pouvoir être déclinée sous différentes formes et épaisseurs.


Enfin, la vidéo raconte comment l'introduction de l'ordinateur a permis par la suite de créer des milliers de typographies différentes. Cela même si les premières machines affichaient seulement des Pixel type. Mais l'évolution technologique a ensuite entraîné un perfectionnement, et une liberté de création infinie...