L'Holocauste vu par La Plante en 93 : vaste plagiat d'un livre de 1947

Clément Solym - 06.09.2008

Edition - Société - PLante - Holocauste - plagiat


Lynda La Plante est une auteure britannique de best-seller, aujourd'hui multimillionnaire. Et de mauvaises âmes malintentionnées ont décidé que cette fortune avait été mal acquise. Les fourbes ! Deux lecteurs australiens, rigoureux et attentifs se sont plongés dans la lecture du livre Entwined, rédigé en 93.

Et ils ont trouvé plusieurs occurrences très troublantes se rapportant à un livre sur l'Holocauste, rédigé par Olga Lengyel, en 1947, nommés Les cinq cheminées.

Des passages très similaires

De longs passages évoquant les camps de concentration, le travail des prisonniers, les injections et autres expériences : tout cela se retrouve avec une troublante ressemblance dans le livre de La Plante. Et c'est si proche de l'original, que les Australiens ont estimé qu'elle avait fait bien plus que de tirer des des extraits de ce livre...

Extraits :

Chez Lengyel : « Three hundred and sixty corpses every half hour, which was all the time it took to reduce human flesh to ashes. »
 
Chez La Plante : « Three hundred and sixty corpses every half hour
- all the time it took to reduce human flesh to ashes.
»

[NdR « Trois cent soixante cadavres toutes les demi-heures, voilà le temps que cela prenait pour réduire la chair humaine en cendres. »]

Interrogée, l'auteure n'y comprend rien, et refuse catégoriquement d'entendre parler de plagiat. Mais elle accuse volontiers ses assistants de recherche et collaborateurs distraits, qui lui auront fourni un contenu sans lui préciser d'où il venait.

En janvier dernier, l'auteure américaine Cassie Edwards était prise la main dans le pot de miel, et pour seule défense, avait répondu : « On n'a pas à [citer ses sources], quand on écrit des romans historiques. »