L'hommage de la France à l'écrivain Jean d'Ormesson

Cécile Mazin - 08.12.2017

Edition - Société - hommage france ormesson - mort jean ormesson - écrivain ormesson crayon


L’hommage national rendu à Jean d’Ormesson, écrivain décédé à l’âge de 92 ans cette semaine, s’est accompagné d’un discours d’Emmanuel Macron. « La France est ce pays complexe où la gaîté fut un jour frappée d’indignité. Jean d’Ormesson était de ceux qui nous rappelaient que la légèreté n’était pas le contraire de la profondeur, mais de la lourdeur », déclarait le président.



 

 

C’était « le crayon des enchantements », que l’écrivain voulait trouver sur son cercueil : c’est celui qui lui fut offert, lors de l’hommage rendu aux Invalides. L’auteur fut « ce long été auquel pendant des décennies nous nous sommes réchauffés avec gourmandise et gratitude. Cet été fut trop court », déclara Emmanuel Macron.

 

Mort de l'extraordinaire Jean d'Ormesson
 

Avant d’ajouter : « C’est cette clarté qui d’abord nous manquera et qui déjà nous manque en ce jour froid de décembre. »

 

 

 

L’auteur doit sortir un 41e roman aux éditions Gallimard, prévu pour le mois de février et qui a finalement été avancé au 11 janvier par la maison. Dans le même temps, sa fille et éditrice Héloïse d’Ormesson a présenté un manuscrit, remis avant son décès. La date de parution n’a pas encore été donnée. « Et moi qui m’imaginais devoir vivre pour toujours », écrit-il avec simplicité.

 


 


Sa fille déclarait à l’AFP, peu auparavant : « Il a toujours dit qu’il partirait sans avoir tout dit et c’est aujourd’hui. Il nous laisse de merveilleux livres. »

 

Jean D'Ormesson avait laissé un ultime manuscrit à sa fille
 

Doyen fantasque à l’Académie française, il a été salué par ses coreligionnaires immortels de la Coupole. Au cours d’une émission enregistrée en octobre 2008, avec l’animateur Thierry Ardisson, Jean d’Ormesson, toujours facétieux, avait eu cette magnifique virevolte, qui aujourd’hui le poursuit : 

 

« Un écrivain doit faire attention à tout ce qu’il écrit. Il doit faire attention à tout ce qu’il dit et il doit faire attention à la façon dont il meurt. Vous savez, c’est très mauvais pour un écrivain de mourir par exemple en même temps que Piaf. Piaf a pris toute la lumière pour elle et on n’a pas beaucoup parlé de Cocteau. » La mort de Johnny Hallyday apporte un tour particulier à ces phrases prononcées en 2008...

 

On pourra retrouver l’intégralité de la cérémonie d’hommage à Jean d’Ormesson ci-dessous. Les références littéraires n’y manquent pas.

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.