L'homme, prédateur insaisissable, dansant entre le Bien et le Mal

Fnac - 23.05.2016

Edition - Les maisons - livres découvertes romans - conseils lectures romans


Connaissons-nous réellement les frontières de l’homme, celles qui le font balancer entre le mal et le bien ? Pourquoi et comment, un individu d’apparence stable, peut-il devenir d’un moment à l’autre un monstre de terreur ? Même les plus grands psychanalystes n’ont jamais réellement percé le mystère de ce qui fait de l’homme le plus prédateur des êtres vivants. Ce superprédateur tuant à un rythme dix fois plus élevé que ces congénères, asseyant son autorité coûte que coûte sur le règne de la vie. Et quand ses origines profondes et sauvages surgissent à nouveau au quotidien, les ombres dansantes du Diable se tiennent prêtes à engloutir toute âme humaine, telle une fragile lumière… Fnac et ActuaLitté vous proposent aujourd’hui leur sélection polar de la semaine.

 

 

Une putain d'histoire

 

« Exit Martin Servaz son héros du terroir toulousain… Bernard Minier s’offre une parenthèse américaine avec une histoire d’adolescents qui n’a rien à envier aux meilleurs épisodes de Scoubidou. En peut-être plus sombre, quand même ! 

 

Mais ce n’est pas parce qu’il s’évade outre-Atlantique qu’il change ses habitudes. Il plante son histoire sur Glass Island, une île imaginaire quelque part au large de Seattle. Un microcosme comme l’étaient la vallée enclavée des Pyrénées de Glacé et la ville universitaire dans Le Cercle. Un petit monde à part où tout le monde peut être coupable. Son histoire, c’est celle du jeune Henry Dean Walker, ado élevé par deux mères et ardemment recherché par un homme puissant qui dit être son père. Son existence et celle de sa fidèle bande de copains vont basculer le jour où un meurtre se produit.

 

Un étudiant au passé obscur, une famille de truands dégénérée, un flic reconverti en détective privé, un crime atroce, des personnages au bord de la crise de nerf… Minier ne cache pas son enthousiasme à s’évader sur les terres ricaines. Avec une écriture quasi documentaire, il installe des ambiances sombres et angoissantes dans ces grands espaces où l’on saute d’île en île en ferries. Il pioche à loisir dans Mark Twain, Stephen King et Salinger. Tous ces auteurs qui ont bercé ses lectures adolescentes. » (Mélanie, libraire chez Fnac)

 

 

Spada

 

Un petit truand est retrouvé égorgé dans les rues de Bucarest. Quand un deuxième voyou, puis un troisième sont assassinés du même coup de lame mortel, il devient clair qu’un meurtrier en série sévit dans la capitale roumaine. Ses victimes ont toutes le même profil : elles appartiennent à la communauté rom et possèdent un casier judiciaire. À la veille de l’élection présidentielle, le gouvernement se serait bien passé d’une telle affaire, propre à réveiller les tensions entre la majorité roumaine et la minorité tzigane. D’autant que le tueur, insaisissable, ne semble pas près de s’arrêter.

 

À chaque nouveau coup de celui que la presse a baptisé le Poignard, la haine entre communautés s’envenime, chauffée à blanc par la fièvre médiatique et une instrumentalisation politique éhontée. Tandis que les vieux démons de la Roumanie refont surface, l’Union européenne s’inquiète : le pays est-il sur le point de basculer dans un sanglant conflit interethnique ? En abordant une banale histoire de meurtres à travers le prisme des médias et de la vie politique, Bogdan Teodorescu dresse un portrait acide de la société roumaine contemporaine. Un roman de politique-fiction puissamment actuel, véritable « Borgen » des Balkans. 

 

 

Baad

 

BAAD « : Homme mauvais, violent, cruel avec les femmes. BARBARIE Des jolies petites filles, vêtues de tenues d’apparat, apprêtées pour des noces de sang. ABOMINATION Deux femmes, deux mères. À Kaboul, Nahid se bat pour empêcher le mariage de sa fille, dix ans, avec un riche Occidental. À Paris, les enfants de Nicole, ex-agent des services secrets, ont été enlevés. Pour les récupérer, elle doit retrouver un chimiste en fuite, inventeur d’une nouvelle drogue de synthèse. AFF

 

RONTEMENT Il se croit protégé par ses réseaux et sa fortune, par l’impunité qui règne en Afghanistan. Mais il reste encore dans ce pays des policiers déterminés à rendre la justice, comme l’incorruptible chef de la brigade criminelle, le qomaandaan Kandar. DÉFLAGRATION Nicole et Nahid aiguisent leurs armes. Pour triompher, elles mentiront, tortureront et tueront. Car une mère aimante est une lionne qui peut se faire bourreau.

 

 

L'ombre de Gray Mountain

 

Nous sommes en 2008. La carrière de Samantha Kofer dans un grand cabinet d’avocats de Wall Street est sur des rails dorés… Mais la récession frappe soudain. La jeune femme se retrouve du jour au lendemain au bas de l’échelle, limogée, raccompagnée vers la sortie, quasiment jetée dehors par une escorte de vigiles. Samantha a toutefois de la “chance” dans son malheur ; un cadeau de ses supérieurs : si elle accepte de travailler gratuitement pendant un an dans un centre d’aide juridique, elle pourra peut-être réintégrer sa place au cabinet.

 

En quelques jours, Samantha quitte donc Manhattan pour s’installer à Brady, en Virginie, une bourgade de deux mille deux cents âmes au cœur des Appalaches, un recoin du monde où elle n’aurait jamais pensé mettre les pieds. Mattie Wyatt, une figure éminente et directrice du centre juridique, va lui montrer comment aider “les vraies gens ayant de vrais problèmes”. Pour la première fois dans sa carrière d’avocate, Samantha va préparer un procès, connaître la violence des salles d’audience, se faire réprimander par un juge, recevoir des menaces de la part de gens qui n’apprécient guère qu’une avocate de New York mette son nez dans leurs affaires. Elle va apprendre également que Brady, comme nombre de petites villes, cache de lourds secrets.

 

Ce nouveau travail va entraîner Samantha dans les eaux troubles et dangereuses de l’exploitation minière, une terra incognita où il n’y a ni lois, ni code du travail, ni respect des biens et des personnes. Deux camps s’opposent. La population s’entredéchire. La montagne elle-même est en danger, attaquée de toutes parts par les sociétés de charbonnage. La violence est partout. Et, en quelques semaines, Samantha va se retrouver emportée dans un combat judiciaire dont l’issue sera fatale