medias

L'homosexualité de Gandhi serait une désinformation

Clément Solym - 04.04.2011

Edition - Société - gandhi - homosexuel - erreur


L'homosexualité proclamée de Gandhi, dans la dernière biographie en date du Mahtma pourrait entraîner la création d'une législation sévère en Inde. En effet, le gouvernement réfléchit à une sanction punissant de prison toute personne qui insulterait le guide.

C'est qu'en annonçant que le saint homme d'Inde aurait eu des rapports homosexuels avec un architecte allemand, l'auteur et prix Pulitzer Joseph Lelyveld s'est attiré les foudres du pays, qui a censuré illico son livre. (notre actualitté)

Or, une manifestation prévue pour le 13 avril à Santa Clara, en Californie, a tout bonnement été annulée, suite aux plaintes venues d'Inde. « Nous ne voulions pas être impliqués dans une controverse, parce que ce n'est pas le but de notre organisation. Nous ne sommes pas une société littéraire qui invite et encourage au débat sur les différents auteurs et leurs livres », explique le porte-parole, Abhu Shukla, à l'Associated Press.

Et puisque le livre fait controverse en Inde, l'organisation a décidé de ne pas maintenir sa manifestation, pourtant en l'honneur et en hommage à Gandhi, afin de ne pas aviver les passions.

Peu importe qu'Hermann Kallenbach, l'architecte allemand en question, ait eu ou non des rapports sexuels avec Gandhi...

En fait... pas vraiment peu importe, à vrai dire. Parce qu'en Inde, jusqu'en 2009, l'homosexualité était encore considérée comme illégale - un peu comme au Texas. Et la stigmatisation sociale, en dépit de l'abrogation de la loi, reste toujours aussi forte. De là une réaction face au livre qui semble quelque peu excessive.

Mais l'auteur lui-même est revenu sur les interprétations faites de son livre. Selon lui, sa thèse n'est absolument de défendre l'homosexualité de Gandhi, mais plutôt de dire que les deux hommes étaient profondément attachés l'un à l'autre. Et que cela n'avait pas grand-chose de nouveau.

Un porte-parole de la maison d'édition, Alfred A. Knopf, estime pour sa part que la censure du livre est honteuse, et « pue la censure ». « Leur décision d'annuler la manifestation est basée sur des informations erronées, pas des faits. »



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.