L'IGPN, la police des polices, met un commandant écrivain aux arrêts

Clément Solym - 15.12.2008

Edition - Justice - IGPN - police - commandant


Ce n'est pas pour faute de frappe ni style pompeux que le commandant Philippe Pichon, âgé de 38 ans, a été placé en garde à vue par la police des polices, apprend-on de source... policière. Convoqué ce matin, il n'est pas ressorti depuis, et sa détention a été appliquée immédiatement.

On évoque pour le moment quelques égarements dans son dernier livre, publié chez Flammarion en 2007, Une vie de flic, où l'obligation de réserve n'aurait pas été scrupuleusement respectée.

Selon les sources, la Direction centrale de la sécurité publique aurait ouvert une enquête, ainsi que le rapporte l'AFP : toute la question est de savoir si le commandant en a trop dit ou non dans son livre plutôt corrosif. En effet, alors qu'il officiait en qualité d'adjoint à Coulommiers, dans la Seine-et-Marne, une mutation-placard l'a expédié à Meaux.

Le commandant avait alors saisi le tribunal administratif, jugeant qu'il n'était pas à sa place.