L'Inde, territoire convoité au point de découper les livres en tranche

Elodie Pinguet - 04.02.2017

Edition - International - Google play store - ebook petit prix - ebook en Inde


Aucune annonce officielle n’a été faite de la part de Google. Pourtout ce 1er février un auteur indien, Amar Vyas, a posté sur Facebook un message annonçant sa découverte. Des ebooks de 10 à 15 pages, tirés d’un récit plus long, à petit prix. Le grand retour de l'ebook en tranches sonne-t-il ?

 

Rajasthan . India

Nick Kenrick, CC BY 2.0

 


Le géant d’internet tente d’attirer de nouveaux lecteurs indiens via Google play. Il propose à présent des parties d’ebooks. Une nouveauté qui s’est discrètement glissée dans le catalogue. L’auteur Amar Vyas a fait remonter la nouvelle : des morceaux d'un même livres sont proposés à la vente. Dix à quinze pages sont disponibles pour un prix de 5 à 15 roupies indiennes soit 7 à 21 centimes d'euro.

 

Plusieurs langues seraient disponiblent dont l’anglais et l’hindi, et les auteurs présents feraient principalement partie de la A-List, à savoir les auteurs les plus lus sur le territoire.

 

Ce format n’est pas sans rappeler Kindle Singles, lancé en Inde en 2012 qui propose de longs essais ou des histoires courtes de fiction. Mais entre de couts récits et un livre découpé en morceaux, il y a tout de même un fossé ; et dans le même temps, Google doit bien trouver des solutions. Amazon, sur le territoire indien, a déjà une avance colossale sur les autres acteurs.

 

Les livres en tranche sur Google Play - via le post Facebook d'Amar Vyas

 

 

Et quand bien même le pays introduit des mesures fiscales – légères – pour taxer les opérateurs étrangers, le marché à conquérir est vaste : en 2022, les Indiens seraient plus nombreux que les Chinois, avec 1,4 milliard d'habitants, estimait l'ONU.

 

La lecture numérique en pleine expansion

 

Le dynamisme des entreprises locales n'est toutefois pas à déconsidérer. En Inde, les plateformes numériques du livre s’implantent de plus en plus sur le territoire, alimentant la concurrence. On peut citer par exemple Juggernaut, qui veut devenir le Netflix du livre ou encore Matrubhartin une maison d’édition numérique.

 

L’application mobile Radish s’est également déployée dans le pays. Elle propose de la fiction en feuilletons, écrite par des auteurs inconnus – mais évidemment talentueux. Et là encore, les lecteurs achètent les histoires par chapitre, modèle choisi par Google.

 

Mais le leader du ebook en Inde reste incontestablement l’offre Kindle d’Amazon. Depuis la commercialisation du lecteur d’ebooks en mars, ses ventes ont fait un bond de 80 %, notamment grâce à un vaste catalogue numérique.

 

Amazon rachète l'un des plus importants éditeurs d'Inde 

 

De son côté, Google essaie tant bien que mal de renverser la balance à son avantage. Des applications payantes à bas prix sont lancées, et l’année dernière, Google a signé une collaboration avec Airtel et Vodafone, les opérateurs majeurs du pays. Les achats de livres, musiques, vidéos et jeux sur Google Play sont ainsi facilités. (via Buisness-Standard)

 

Avec ces nouveaux livres à petit prix, la firme Google devrait pouvoir toucher une plus large partie de la population aux faibles revenus, mais la lutte pour égaler ou concurrencer Amazon devrait néanmoins être longue et féroce.