L'industrie américaine du livre en berne sur le premier semestre

Clément Solym - 16.11.2016

Edition - Economie - chiffre affaires édition - éditeurs américains revenus - ebook papier religieux


Le premier semestre 2016 s’établit à 5,37 milliards $ pour l’édition américaine. Les résultats communiqués par l’Association of American Publishers montrent une croissance durant le second trimestre. Mais dans l’ensemble les revenus ont diminué de 3,6 % par rapport à 2015.

 

Dalek in Bookshop

I see Modern Britain, CC BY 2.0

 

 

La croissance du mois de juin de 6,7 % pour les Trade Books, ne doit pas fausser l’appréciation globale : les revenus de l’édition américaine sont en baisse. « Après un premier trimestre difficile, avec des ventes en baisse de 7,4 %, par rapport à l’année précédente, les ventes du deuxième trimestre rebondissent avec une hausse de 4,6 % », indique l’AAP.

 

Les ventes pour les catégories Adultes, Jeunesse et livres religieux sont toutes dans le vert, et cette dernière catégorie affiche une bonne santé étonnante, avec + 10,4 % pour le premier semestre, note Tom Allen, président de l’AAP.

 

Mais voilà, les revenus des éditeurs sont en berne, en regard de 2015. Juin représente 1,46 milliard $, soit une perte de 4,7 %. 

 

Dans le détail, on retrouve les informations suivantes 

Livre de poche : + 8,8 % à 1,01 milliard $

Livre audio en téléchargement : + 32,3 % à 126,7 millions $

Grands formats : + 0,9 % à 989,7 millions $

Ebook : + 20 % à 579,5 millions $

 

Les tendances du mois de juin sont celles des publications religieuses et du livre de poche. (via)

 

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.