L'industrie de l'édition chinoise pèse 10 fois plus que celle des États-Unis

Antoine Oury - 04.12.2018

Edition - Economie - edition chine 2017 - edition chiffre affaires - 2017 economie edition ventes livre


Ce qui relevait il y a quelques années encore d'une prédiction d'économiste est aujourd'hui une réalité : l'industrie de l'édition, en Chine, atteint des sommets. Selon les chiffres communiqués pour l'année 2017, le chiffre d'affaires total s'élève, tous secteurs confondus, à 202,4 milliards $, presque 10 fois supérieur à celui de l'édition américaine.


Livres chinois - London Book Fair 2018
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Les chiffres dévoilés par l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) et l'Union internationale des éditeurs (International Publishers Association, IPA) ne surprennent pas, mais impressionnent toujours quant à la vitalité affichée de l'édition chinoise.

Avant de se plonger dans le bilan de l'édition mondiale en 2017, signalons que les chiffres sont à considérer avec prudence : certaines données économiques sont fournies par les gouvernements eux-mêmes, comme en Chine, au Japon et au Canada, tandis que d'autres sont tirées des données des associations locales d'éditeurs, qui, bien entendu, ne représentent pas l'intégralité des éditeurs d'un pays.

Ainsi, certains chiffres d'affaires ne représentent pas toute la production éditoriale d'un pays, tandis que d'autres sont susceptibles d'être gonflés par la production gouvernementale elle-même.
 
La Chine, géante de l'édition

Tous secteurs confondus (édition grand public, scolaire et scientifique, technique et médicale), la Chine domine le classement, loin devant, avec 202,4 milliards $ de chiffres d'affaires en 2017. Suivent les États-Unis (25,9 milliards $), l'Allemagne (5,8 milliards $) et le Royaume-Uni (4,7 milliards $).

Chiffre d'affaires de l'édition, tous secteurs confondus, dans différents pays
 

Les revenus de l'édition grand public comptent pour plus de la moitié du chiffre d'affaires global, dans la plupart des marchés. En Chine, il représente 111,5 milliards $, contre 16 milliards aux États-Unis, 8,4 milliards $ au Japon, 2,4 milliards au Royaume-Uni et 2,1 milliards en France.

65 millions de titres ont été publiés en Chine en 2017, contre 57,8 millions en 2016. Elle domine encore une fois le classement, suivie par le Japon (2 millions de titres), le Royaume-Uni (149.443, donnée 2016), l'Afrique du Sud (136.403, donnée 2016) et l'Espagne (119.778).

Nombre de livres publiés, tous secteurs confondus, dans différents pays
 
Numérique, export et éducation

Les revenus de l'édition issus du format numérique sont encore minoritaires, mais en forte hausse en Asie et en Europe du Nord : ils représentent 28,3 % du CA total de l'édition grand public en Chine, 23,5 % au Japon, 18,4 % en Suède, 13,2 en Finlande et 12,9 % aux États-Unis. En Chine, le format numérique est particulièrement prisé dans le domaine scolaire, où il pèse pour 37,8 % du chiffre d'affaires.

Au Japon, l'édition grand public compte 49,9 % de livres numériques du volume total des livres publiés, et l'édition italienne, pour le même secteur, 47,8 %. En Corée du Sud, 80,1 % des livres publiés le sont au format numérique. 
 

Du côté des exports, le Royaume-Uni reste un des marchés de l'édition qui compte le plus sur les ventes à l'étranger, lesquelles représentent 31,4 % du revenu de l'édition grand public et 69,8 % de celui de l'édition scolaire. Avec 81,4 % de ses revenus liés à l'exportation, la Belgique repose aussi énormément sur les marchés étrangers, aux côtés de l'Arabie saoudite (49,4 %).

Pour le secteur scolaire, la Chine atteint encore les sommets, avec 72,8 milliards $ de chiffre d'affaires en 2017 pour 27,9 millions de titres publiés. États-Unis (7,6 milliards) et Espagne (1 million $) suivent dans le classement.

Le rapport complet de l'OMPI est disponible ci-dessous ou à cette adresse.





Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.