L'industrie du livre en Italie, un paysage très contrasté

Cécile Mazin - 20.01.2016

Edition - Economie - industrie livre - Italie salariés - maison édition


L’édition, un métier qui séduit ? Selon les données de l’année 2014, les actifs de l’industrie de l'édition en Italie sont près de 45.900, mais, depuis 2000, le secteur souffre d’une véritable contraction. Voilà quatorze ans, on dénombrait alors 51.400 personnes travaillant dans le secteur éditorial, soit une perte de 11 % depuis cette époque. Sur l’ensemble des personnes travaillant dans le secteur, 78 % sont salariés, les autres ayant donc un emploi de free-lance. 

 

Librairie Feltrinelli Rome

Librairie Feltrinelli à la gare de Rome - ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 


En 2013, 2279 personnes œuvrent dans le domaine de l’édition de magazines et de périodiques, et une grande majorité, 94 % sont dans le secteur de l’édition. Le nombre de maisons d’édition a également été frappé : on en recense un peu plus de 2000, sollicitées durant l’année 2013, mais 417 ont suspendu leurs activités, en n’ayant pas fait paraître de livres au cours de l’année 2014. Il doit également être pris en compte qu’une bibliothèque sur deux se trouve dans le nord de la péninsule.

 

Pour l’année 2014, les Italiens ont dépensé 3,339 milliards € pour l’achat de livres, et 5,278 milliards pour les journaux et la presse, rapporte Istat. Des chiffres en baisse, qui représentent 11 et 18 euros respectivement, par mois. Des montants qui représentent 0,4 et 0,6 % des dépenses mensuelles.

 

Si le pays a renoué avec la lecture, durant l'année 2015, au cours de cette même période, le secteur de la production culturelle est tombé de 14,2 % à 11,1 %.

 

Dans le cadre de l’étude de l’Istat, on apprenait que 9,1 % des ménages ne disposaient pas de livres chez eux, contre 64,4 % qui en comptaient plus de 100. En outre, la lecture et les activités culturelles vont de pair, ainsi que les activités physiques. Ainsi, les lecteurs disent faire du sport ou surfer sur internet, avec des pourcentages plus élevés que les non-lecteurs.

 

 

  Chiffres sur l'industrie du livre italienne 2015 - Istat