L'inédit de Charlotte Brontë acheté pour 822.000 €

Clément Solym - 15.12.2011

Edition - Economie - Charlotte Brontë - manuscrit - enchères


Le Musée des Lettres et Manuscrits vient de se battre pour parvenir à enlever les enchères autour d'un manuscrit inédit de Charlotte Brontë. Alors que le petit livre avait été estimé entre 200 et 300.000 £, le MLM l'aura finalement obtenu pour 690.850 £. Une bataille tendue, assure-t-on.

 

Pourtant, le petit livre semblait n'avoir rien de particulièrement sexy : écrit alors que Charlotte avait autour de 14 ans, il contient 19 pages, mesure 35x61 mm et compte 4000 mots. Une pièce certes rare et unique, mais surtout complètement inconnue - sinon d'un petit nombre de spécialistes. Et encore, petit, le nombre.

 

En établissant le rapport papier/enchères, on s'approche des ratios quantité de tissu d'un grand couturier/prix de la lingerie fine...

 

 

Gabriel Heaton, spécialiste, justement, chez Sotheby, explique que le livre dévoile la première salve de créativité de Charlotte Brontë. Et que les enchères qui ont eu lieu aujourd'hui démontrent toute la vivacité du marché et l'intérêt international pour le travail de cette auteure. 

 

Il propose un récit coloré d'assassinat et de folie, probablement précurseur de l'une des plus célèbres scènes de Jane Eyre. On se souviendra en effet de cette séquence où la femme de M. Rochester cherche à se venger de son époux en mettant le feu aux rideaux de son lit. 

 

L'agence Reuters souligne qu'il existe encore quatre recueils sur le même modèle que possèderait le Parsonage Museum, situé dans le nord de l'Angleterre, sur les six réalisés par Charlotte quand elle était adolescente. Finalement, l'un des six est toujours introuvable... mais s'il a un propriétaire, ce dernier sait combien vaut le livre actuellement.

 

Le Parsaonge Museum avait fait un appel aux dons pour tenter de conserver ce trésor de la langue anglaise, mais en vain, donc. Et son directeur, Andrew McCarthy, n'a pas caché son extrême déception. 

 

Encore une raison pour que la rancoeur entre Britanniques et Français perdure des siècles durant...

 

Et complètement éclipsée par cette vente, un coffret de la trilogie Millenium, contenant la lettre de refus envoyée à Stieg Larsson par le Collège des journalistes de Suède, en 1972. On y retrouvait aussi un portrait original au crayon de l'auteur, le tout parti pour 9000 £.