L'Institut national de l'histoire de l'art rénove sa bibliothèque

Antoine Oury - 29.06.2016

Edition - Bibliothèques - Institut national de l'histoire de l'art - INHA bibliothèque - Henri Labrouste bibliothèque


L'Institut national d'histoire de l'art (INHA) offre une rénovation de taille à sa bibliothèque, qui ouvrira ses portes fin 2016 dans la salle Labrouste du quadrilatère Richelieu. La rénovation de la salle de lecture conçue par Henri Labrouste est tout juste terminée, et le déménagement des collections commencera sous peu.

 

 

 

Actuellement installée dans la salle Ovale du quadrilatère Richelieu, la bibliothèque de l’INHA y fermera ses portes le 2 septembre 2016. Elle rouvrira au public à la fin de l’année 2016 dans un cadre patrimonial exceptionnel et entièrement rénové : la grande salle de lecture et les magasins conçus par Henri Labrouste, chefs-d’œuvre de l’architecture du XIXe siècle, tout juste rénovés et adaptés aux attentes du public du XXIe siècle.

 

Ouverte 63 heures par semaine à un public élargi, la bibliothèque y offrira à sa réouverture environ 400 places de lecture et 1,7 million de documents dont 150 000 en libre accès, ainsi que des ressources numériques en expansion constante. Héritière de la Bibliothèque d’art et d’archéologie (BAA) fondée en 1905 par le grand couturier et collectionneur Jacques Doucet et enrichie depuis janvier 2016 par les collections de la Bibliothèque centrale des musées nationaux (BCMN), cette nouvelle bibliothèque mettra à la disposition du public la plus grande collection de livres et de revues en histoire de l’art et en archéologie au monde.

 

L’ouverture de cette bibliothèque constitue l’aboutissement du projet scientifique de l’INHA, tel qu’il fut préfiguré dès les années 1980 par l’historien de l’art André Chastel. Outil indispensable pour la recherche et lieu de rencontre de la communauté des chercheurs, conservateurs et acteurs dans le domaine des arts, la nouvelle bibliothèque de l’INHA accompagnera les approches et les pratiques les plus innovantes en histoire de l’art.

 

Elle se situe au cœur d’un environnement patrimonial, documentaire et scientifique unique : au sein du quadrilatère Richelieu, elle bénéficie de la proximité des départements spécialisés de la Bibliothèque nationale de France et de la bibliothèque de l’École nationale des chartes.