101e anniversaire du poète chilien Nicanor Parra

Cécile Mazin - 08.09.2015

Edition - International - Nicanor Parra - Chili poésie - Pablo Neruda


Le poète chilien compte maintenant 101 années. Dans sa maison de Las Cruces, à une centaine de kilomètres à l’ouest de Santiago sur la côte pacifique, il regarde passer les vagues. Loin des voyageurs qui se rendent en ville pour profiter de la station balnéaire, l’auteur des Poemas y Antipoemas a célébré son anniversaire ce 5 septembre. Et les fans étaient présents.

 

Sans titre

Carlos Valera CC BY 2.0

 

 

Une manifestation a été organisée pour célébrer l’œuvre du poète – lauréat du prix Cervantes 2011 et, l’année suivante, du prix Pablo Neruda, dédié à la poésie. Les organisateurs s’étaient retrouvés ce samedi, pour commémorer également la révolution littéraire qu’avait apportée Nicanor Parra, voilà 60 ans.  

 

En apportant au pays l’anti-poésie, Parra s’est avant tout positionné contre l’héritage de Pablo Neruda, justement. Échappant aux créations traditionnelles, il a publié son texte majeur en 1954, où se retrouvent humour et ironie, à foison. Et qui puise sa matière dans le langage quotidien, plus que dans les tournures très littéraires. 

 

Mathématicien et physicien de formation, il est considéré comme le poète le plus influant de l’Amérique latine aujourd’hui. Irrévérencieuse et sarcastique, sa vision de la réalité a renversé un monde classique.

 

À l’occasion de cet hommage, le Centro Cultural Nicanor Parra de Las Cruces et la municipalité s’étaient associés, pour un rassemblement, baptisé antipoeta. Selon les proches du poète, bien qu’il ne quitte que peu sa maison, il est encore en bonne santé.