L'intégration de Volumen à Interforum : une première phase achevée

Clément Solym - 23.12.2015

Edition - Economie - Interforum Editis - Volumen Loglibris - distribution livres


Après que l’autorité de la concurrence a validé le rachat de Loglibris et Volumen, les deux structures de distribution du groupe La Martinière sont en cours d’intégration au sein d’Interforum. La filiale du groupe Editis est à pied d’œuvre, apprend-on, alors que la société officialisait ce rachat en juillet dernier

 

Editis (Grupo Planeta) - Frankfurt Buchmesse 2015

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

À compter du 1er janvier 2016, la première partie du plan sera donc opérationnelle. L’Autorité avait en effet rendu un avis favorable sur l’acquisition par Editis du contrôle exclusif de Volumen. Elle considérait en effet que ce rapprochement n’introduirait aucune « atteinte à la concurrence par le biais d’effets horizontaux sur les marchés des services de diffusion ».

 

« Cette opération permet la création d’un nouveau pôle de diffusion-distribution associant les filiales des deux Groupes, et renforcé par les spécificités de Volumen – Loglibris auprès des libraires et des éditeurs » assurait Guillaume Vicaire, directeur général du groupe Editis.  

 

Depuis six mois, la fusion des structures est en cours, et la première phase semble achevée. À Malesherbes, site où se trouve Interforum, on s’apprend à encaisser l’arrivée de 6 millions d’exemplaires supplémentaires, soit une hausse de 23 % de la capacité de traitement. 

 

Jean-Paul Alic, le directeur général adjoint, explique dans le journal du groupe, avoir travaillé à ce que « le processus de travail reste le même, mais pour accueillir ce volume supplémentaire, il fallait moderniser la chaîne de traitement, à la fois sur la reconnaissance des retours et la mise à l’écart ». 

 

La chaîne traitera donc les colis Volumen et Interforum, tout en scindant les flux commerciaux et financiers. Pour assurer la dimension technique, un développement informatique est prévu, notamment par l’instauration d’un système optique de code-barres. Pour ce faire, une vingtaine de personnes est prévue dès le mois de janvier. 

 

En parallèle, Volumen fera basculer diffusion et distribution pour les hypermarchés et le grand export, sur Interforum. Ainsi, 20.000 références seront intégrées et les équipes d’Interforum seront épaulées par « d’importantes reconfigurations logistiques », assure-t-on. 

 

Un accompagnement déjà à l'oeuvre

 

D’ici à janvier 2017, il faudra également que s’organise la phase deux du plan : rééquilibrer les flux entre Malesherbes et Ballainvilliers, poste principal de Volumen. L’objectif est « d’augmenter la capacité de traitement de Ballainvilliers et de l’utiliser à son maximum ». 

 

À ce jour, Volumen/Loglibris compte 300 employés, qui seront amenés à suivre différents ateliers, portant sur des sujets comme les hypermarchés, l’informatique et la diffusion. Ces activités ont déjà débuté.

 

Le directeur général d’Interforum Éric Lévy explique : « Cette opération se fait en intégrant au maximum les salariés et les équipes. Nous portons une attention particulière à ce que tout le protocole d’acquisition soit exécuté le plus efficacement et précisément possible, afin de favoriser les reclassements et non les départs. Les ateliers créent un rapprochement humain, pour que chaque sensibilité soit écoutée. Il s’agit de mener à bien ce projet de la façon la plus respectueuse. »

 

Guillaume Vicaire s'y était engagé : « L’attention de chacun sera maintenue pour que l’intégration des hommes, des femmes et des organisations de Volumen – Loglibris au sein de notre pôle diffusion/distribution soit un nouveau succès. »