L'Italie à la botte du Kindle, vendu dans les librairies Giunti al Punto

Nicolas Gary - 11.05.2014

Edition - International - Kindle - Amazon - Italie


La chaîne de librairie italienne Giunti al Punto, détenue par l'éditeur éponyme, vient de s'associer avec Amazon, pour la commercialisation des deux lecteurs ebook, Kindle et Kindle Paperwhite, disponibles prochainement dans les 170 établissements. Un accord exclusif, présenté comme « un modèle de librairie innovante », et qui proposera un mélange de lecture numérique et physique. Tout en accord aux clients l'accès à un choix de produits vendus sur Amazon.it. 

 

 


 

 

Jusqu'au 31 décembre 2014, les clients de Giunti al Puto qui s'offriront un Kindle recevront gratuitement cinq ouvrages numériques tirés du catalogue de Giunti Editore, la maison d'édition qui dirige la chaîne. Un premier pas pour conquérir la botte italienne, qui se concrétisera, un peu plus tard dans l'année, par l'ouverture d'une boutique en ligne, proposant des ouvrages physiques et des jouets, au travers des offres d'Amazon.it. Pour tout achat alors réalisé, les clients disposeront de points Giunti, qui seront convertibles en bons d'achats, et utilisables dans les boutiques Giunti al Punto. 

 

Martino Montanarini, PDG de Giunti Editore assure que cet accord représente « une étape importante pour faire progresser l'expérience de la librairie chez nos clients et promouvoir la lecture en Italie, dans n'importe quel forma possible ». Format propriétaire, et écosystème bien reclus sur lui-même, la précision peut avoir son importance. Soulignant que l'écosystème Kindle est apprécié partout dans le monde, le PDG insiste sur l'ouverture d'une boutique Kindle dédiée, au sein du site de Giunti al Punto. 

 

Alessio Santarelli, d'Amazon Italie, précise qu'il s'agit là d'une synergie entre numérique et papier. « Le livre papier ne doit pas être sauvé. Giunti a l'intention de renforcer sa présence en ligne, et de se lancer dans le e-commerce, chose qui pouvait difficile se faire seul, du fait de coûts importants. » Pour le coup, c'est l'occasion rêvée pour Amazon de disposer de 170 points de vente au travers du territoire italien, et d'une distribution à grande échelle. « Nos librairies aideront les clients Kindle, mais deviendront aussi des librairies d'ebooks », rajoute Martin Montanarini, dans le communiqué italien.

 

« Nous allons utiliser leur technologie, leur service client, pour les achats en ligne, dans notre chaîne de librairies. Nous ne savons pas à quelle vitesse les lecteurs passeront du livre papier au livre numérique. De cette manière, avec ce mélange, nous ne voulons rien perdre », conclut-il. Le catalogue italien numérique compte, chez Amazon, près de 75.000 titres. 

 

À titre de comparaison, en France, la chaîne Culture dispose de 60 points de vente, et Fnac, fin 2013, comptait 108 magasins, dont 87 en propre. 

 

Très clairement, Amazon joue la même carte que celle de Kobo en France, qui avait signé voilà trois ans avec Fnac. Sauf que Kobo dispose déjà d'une large avance sur le territoire italien : en octobre 2012, un partenariat était annoncé avec l'éditeur Mondadori, qui proposait, à cette époque, 350 points de vente avec les appareils Kobo, Glo, et Mini.