L'Italie bascule à l'ère du livre numérique avec RCS et Telecom Italia

Clément Solym - 09.12.2010

Edition - Société - italie - telecom - accord


L'accord est dans l'air du temps, permettant à des opérateurs télécoms de proposer des contenus sur appareils mobiles, et augmenter ainsi leurs parts de marché. C'est du côté de l'Italie que la dernière signature a eu lieu.

Telecom Italia Media et le groupe RCS Libri, qui possède en France Flammarion, viennent ainsi de signer un accord, permettant à l'opérateur de proposer une nouvelle offre à ses abonnés. Franco Bernabe, le PDG, se déclare extrêmement satisfait de ce partenariat signé avec l'éditeur.


« En Italie, aujourd'hui, les parts de marché de l'ebook égalent 0,01 %, à comparer aux 8 % du marché américain. Nous visons une part de marché de 5 % au cours des trois prochaines années », a expliqué Alessandro Bompieri, directeur général de RCS Libri, durant la conférence de presse qui se déroulait à Milan et annonçait officiellement le partenariat entre les deux sociétés, signé aujourd'hui. Selon lui, 2011 sera l'année décisive dans ce secteur.

Ce sont plus de 650 ebooks du groupe RCS qui seront disponibles sur la plateforme Biblet Store appartenant à Telecom Italia, qui a ouvert fin octobre. (notre actualitté)

En outre, les éditions numériques des journaux Corriere della Sera et La Gazzetta dello Sport, seront disponibles pour les tablettes tournant sous Android. En effet, le premier modèle de lecteur ebook qui devait être vendu est celui de Telecom e Olivetti (filiale de Telecom Italia), c'est-à-dire l'Olipad 70, une tablette tactile, qui tourne sous Android et vendue autour de 400 €.

Cependant, on trouve déjà sur le site le Scopri Biblet, un appareil vendu avec un abonnement, à partir de 19 € par mois, qui dispose d'une connexion WiFi ou 3G, et permet de profiter de plusieurs ebooks chaque mois.

Pour Franco Bernabe, il s'agit là d'une « étape importante, qui montre comment la technologie peut être un moteur efficace pour amener les gens à la connaissance et la culture, à travers tous types d'outils. C'est une reconnaissance importante de notre capacité à innover ».

Pour l'année 2009, le marché de l'édition italienne avait enregistré un chiffre d'affaires de 3,4 milliards d'euros. Les versions numériques des livres seront proposées en moyenne pour 30 % moins cher que le papier. L'initiative est heureuse, attendu qu'Amazon a ouvert dernièrement sa boutique italienne lui aussi...