L’organisation des bibliothèques avant les outils numériques

Elodie Pinguet - 14.01.2017

Edition - Bibliothèques - catalogue cartes - bibliothèque recherche - localisation livres


Comment organisait-on une bibliothèque dans les années 50 ? Grâce à une vidéo exhumée d'archives, voici un intéressant témoignage sur les modalités du travail de l'époque. Ainsi à l’époque, la classification et la recherche des livres se faisaient grâce à des centaines de cartes, soigneusement rangées.

 

Catalogue de cartes - Megan Amaral, CC BY 2.0

 

 

De nos jours, avec l’avènement d’internet, trouver un livre n’a jamais été aussi simple. Google est l’ami du lecteur, le Projet Gutenberg n'est pas la moindre des aides non plus et bon nombre de bibliothèques disposent maintenant d’un système de recherche en ligne. Difficile de s’en passer et pourtant, il existait bien des bibliothèques avant que l’on invente les ordinateurs. Si, si.

 

Mais alors, quel était le secret de bibliothécaires pour s’y retrouver dans tous ces livres ? Des cartes, des cartes et encore des cartes ! Tous les livres de la bibliothèque étaient décrits sur des fiches cartonnées qui étaient ensuite rangées dans des tiroirs. C’est ce qu’on appelle le Catalogue de cartes ou de fiches. Le but étant, comme pour nos catalogues virtuels, de faciliter l’identification ou la localisation d’un livre dans la bibliothèque.

 

Ces catalogues étaient associés à la classification décimale de Dewey. Il s’agit du système de chiffres, trois généralement, qui permet de déterminer la localisation d’un livre. Il a été créé en 1876 par l’américain Melvil Dewey.

 

Dans cette classification chaque grande classe est associée à plusieurs divisions dans lesquelles se trouveront plusieurs sections. Le chiffre des centaines correspond à la grande classe, celui des dizaines à la division et les unités représentent la section. Par exemple tous les livres entre 400 et 499 couvraient la classe des Langues.

 

La bibliothèque itinérante, un accès à la culture qui traverse les âges

 

Cette vidéo, prévue à l’origine pour expliquer le travail de classification des bibliothèques aux élèves, montre les différences flagrantes qui se sont opérées en presque 66 ans. Une chose est sûre, la recherche et l’indexation des livres s’avèrent beaucoup moins fastidieuses avec l’ère du numérique.

 

 

 

Via Mentalfloss