L'UNEQ met en ligne des perles du patrimoine littéraire québécois

Julien Helmlinger - 06.05.2014

Edition - International - UNEQ - Patrimoine littéraire - Répertoire d'oeuvres


Promotion et diffusion du patrimoine littéraire sur internet. L'Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) « désireuse d'accroître la présence de la littérature québécoise à tous les niveaux d'enseignement », annonce la mise en ligne sur son site web d'un répertoire d'œuvres jugées marquantes. La sélection, qui se destine aux professeurs tout comme aux chercheurs, regroupe quelque 150 titres, écrits ou publiés sur le territoire, entre les débuts de la Nouvelle-France et les années 1950.

 

 

 

 

Pour parvenir à ce tri sélectif, l'UNEQ aura jugé de l'intérêt littéraire ou historique des oeuvres du patrimoine québécois, et ce, dans quatre grandes catégories : le théâtre, la poésie, les romans, nouvelles et contes, et les œuvres non romanesques. Un travail réalisé par la présidente de l'organe, Danièle Simpson, ainsi que deux autres écrivains et enseignants : Diane Boudreau et Patrick Moreau.

 

Comme l'explique la présidente de l'UNEQ : « Il nous a semblé important de dresser cet inventaire pour rendre le patrimoine littéraire québécois plus accessible aux enseignants de manière à ce qu'ils puissent bénéficier d'un choix plus vaste d'œuvres à présenter dans leurs cours. »

 

La liste, via liens hypertextes, renvoie les intéressés directement vers les éventuelles versions numérisées des ouvrages sélectionnés. Et si un titre ne se trouve pas en ligne au format numérique, l'UNEQ explique comment les trouver en bibliothèque, en librairie ou chez un bouquiniste.

 

Ce répertoire se destine à être enrichi à l'avenir, chercheurs et enseignants sont d'ailleurs invités à y collaborer. L'UNEQ prévoit en outre de rendre la liste interactive, en permettant notamment à ses usagers de publier des commentaires d'œuvres ou des comptes-rendus de leurs travaux scolaires.