L'UNESCO lance une consultation mondiale sur le statut des artistes

Nicolas Gary - 31.07.2018

Edition - International - UNESCO statut artiste - consultation mondiale UNESCO - UNESCO auteurs précarité


Dans la continuité de la recommandation de 1980 sur le statut de l’artiste, l’UNESCO renouvelle sa consultation au niveau mondial. Au cœur du projet, et jusqu’au 23 novembre, seront recueillis les avis touchant aux politiques et autres mesures. Il s’agit d’examiner le soutien accordé aux artistes à travers leurs droits économiques et sociaux.

 

graffiti artist
zoetnet, CC BY 2.0
 

 

Quelle fantastique coïncidence — et quelle cruelle ironie ! À l’occasion de la Journée du droit d’auteur, l’UNESCO organisait des ateliers avec les auteurs, pour sensibiliser les jeunes publics. Or, l’organisation assurait qu’elle prenait en charge le coût des fournitures, mais ne paierait pas les auteurs pour leurs interventions. 

 

Quelques semaines après que le mouvement #PayeTonAuteur a fait son apparition, le message passait mal. L’UNESCO n’avait pourtant pas frémi, et campait sur sa position.

 

Chose d’autant plus étonnante qu’un rapport mondial pointait la précarité des artistes, « avec un faible accès à la sécurité sociale, aux pensions et à aux autres prestations sociales ». La consultation nouvelle portera donc sur les sujets mêmes que l’UNESCO évitait soigneusement au mois d’avril. 

 

Elle portera pour autant sur trois sujets spécifiques : 

• la culture dans l’environnement numérique ; 

• la mobilité transnationale des artistes et la circulation d’œuvres artistiques ; 

• les droits sociaux et économiques, la liberté artistique et l’égalité des genres

 

Les informations collectées et analysées seront par la suite communiquées à la directrice générale lors de la 40e session de la Conférence générale, à l’automne 2019. Les États membres de l’UNESCO ainsi que des organisations non gouvernementales de portées nationale et internationale ayant une vaste expérience de collaboration avec les artistes et les professionnels de la culture ont été invités à y participer.

 

Pour contribuer, ce sera à cette adresse — il faudra toutefois un mot de passe pour accéder au questionnaire, mais il est possible d’en solliciter un.

 

Notons également qu’en France, des négociations portant sur la réforme fiscale et sociale du statut des artistes auteurs ont commencé. Après des semaines et des mois de bataille médiatique, les organisations ont enfin obtenu d’être écoutées par le ministère de la Culture et celui des Affaires sociales. 

 

Dans ce cadre, au mois de septembre, une mission de réflexions prospectives sera engagée, et confiée à des experts, pour aborder la question d’un statut spécifique.

 

Le rapport 2018 Re | Penser les politiques culturelles est disponible en lecture ci-dessous. 

 

 



Commentaires

Bonjour,

Permettez-moi de vous préciser que je suis artiste peintre. En effet, la recommandation relative à la condition de l'artiste en date du 1980 . Se n'ai qu'un écrit et qui n'a jamais été question d'application. Surtout pour les artistes du tiers monde nous nous sommes taxer de pré et de loin aussi nous sommes fait privés de liberté de faire vivre notre art en aucun cas . J'atteste mes écrits par connaissance de cause moi même victime d'humiliation d'un refus de visa objet artistique, par invitation officielle. Cette convention universel ne s'applique pas aux artistes du tiers monde , aussi l'unesco nous a jamais assister désolé mais si la vérité absolue. Merci de votre compréhension

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.