Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

L'Union européenne investit 2 millions d'euros pour les traductions littéraires

Antoine Oury - 19.07.2017

Edition - International - traductions littéraires Union européenne - Union européenne Europe Créative - traductions soutien UE


À travers son programme Europe Créative, l'Union européenne s'engage pour soutenir la diversité culturelle dans les différents pays membres. Cela passe notamment par un programme de soutien aux traductions littéraires qui, pour 2017, bénéficie d'un budget de 2 millions €. L'appel à candidatures vient d'être lancé par la Commission européenne.


Welcome To The European Union
(Dimitar Nikolov, CC BY 2.0)

 

Le programme « Europe Créative », organisé sur la période 2014-2020, est, d'après l'UE, « un outil d'investissement face aux changements structurels posés par la mondialisation et le passage au numérique » : à ce titre, il apporte un soutien financier aux projets de traductions, afin d'améliorer la circulation des textes et de défendre la diversité culturelle et linguistique.

 

Les priorités du soutien aux projets de traduction littéraire sont les suivantes, explique l'UE : 

 

  • – soutenir la promotion de la littérature européenne traduite ; 
  • – encourager la traduction de langues moins répandues [soit toutes les langues de l'UE à l'exception des suivantes, NdR] en anglais, allemand, français et espagnol (castillan), car elles peuvent favoriser une circulation plus vaste des œuvres, 
  • – encourager la traduction de genres moins représentés, comme des œuvres destinées au jeune public (enfants, adolescents et jeunes adultes), des bandes dessinées ou romans graphiques, des nouvelles ou de la poésie ;
  • – encourager l’utilisation appropriée des technologies numériques dans la diffusion et la promotion des œuvres ; 
  • – encourager la traduction et la promotion de livres qui ont remporté le prix de littérature de l’Union européenne ; 
  • – mieux faire connaître les traducteurs. Les éditeurs seront donc priés d’inclure une biographie du traducteur dans chaque ouvrage traduit.

 

Les candidatures au programme de soutien peuvent être envoyées par des maisons d'édition des pays qui participent au programme « Culture », et qui possèdent la personnalité juridique d'une maison d'édition depuis au moins deux ans à la date limite de dépôt des candidatures.

 

Les projets éligibles doivent : 

 

  • – avoir une durée maximale de deux ans (période d’éligibilité) ; 
  • – consister en la traduction et la promotion (y compris la publication d’un résumé des œuvres traduites) d’un ensemble de trois à dix œuvres de fiction éligibles depuis et vers des langues éligibles ; 
  • – reposer sur une stratégie de traduction, de publication, de diffusion et de promotion des œuvres de fiction traduites.
  •  

Parmi les autres critères, notons que :

 

  • – la langue cible doit être la langue maternelle du traducteur (sauf dans le cas de langues moins répandues si l’éditeur fournit une explication suffisante) ;
  • – les œuvres à traduire et à promouvoir doivent être des fictions de grande valeur littéraire, quel que soit leur genre littéraire : romans, nouvelles, pièces de théâtre, poésie, bandes dessinées ou fiction pour enfants par exemple.

 

Le budget total disponible pour 2017 est estimé à 2 millions d’euros. La contribution financière de l’Union européenne par candidature ne peut pas dépasser 100 000 € ou 50 % du total des coûts éligibles, le montant le moins élevé étant celui à prendre en considération.

 

Toutes les conditions sont disponibles. Il faudra candidater à cette adresse (en anglais), et faire vite, puisque les inscriptions seront closes le 25 juillet 2017.