L’université d’Oxford aurait baptisé une salle de lecture d’après un éditeur chinois

Joséphine Leroy - 14.04.2016

Edition - Bibliothèques - Shakespeare Tang Xianzu - angleterre chine - oxford université london book fair foire de londres


Mercredi, l’Université d’Oxford aurait baptisé une salle de lecture de la Bibliothèque bodléienne d’après l’éditeur chinois China Publishing Group Corp (CPG). Alors que se déroule la Foire du Livre de Londres (London Book Fair), la délégation de l’éditeur a visité l’Université le même jour. Cette visite s’inscrit aussi dans le cadre des commérations du 400e anniversaire de la mort des dramaturges Shakespeare et Tang Xianzu.

 

Oxford University Exam Hall

 (Tejvan Pettinger / CC BY 2.0)

 

 

Tan Yue, président de CPG et Richard Ovenden, de la bibliothèque bodléienne, ont dévoilé une exposition appelée « Célébration de Tang Xianzu et de Shakespeare pour le 400e anniversaire de leur mort : une exposition de livres » à la bibliothèque de Weston, une des 40 bibliothèques booléennes de l’Université d’Oxford. 

 

La bibliothèque bodléienne ou bibliothèque de Bodley (Bodley’s Library) a été officiellement établie en 1602. Elle contiendrait plus de 50.000 livres en rapport avec la Chine (dont 20.000 ouvrages chinois rares). Elle collecte des livres publiés en Chine ou en langue chinoise depuis environ 400 ans. C’est l’une des bibliothèques les plus prestigieuses de l’Université d’Oxford, en plus d’être une des bibliothèques européennes les plus anciennes.

 

CPG et les bibliothèques bodléiennes auraient « signé un protocole d’accord pour l’édition », ainsi que pour « le développement d’un mécanisme de communication à long terme ». 

 

(via Xinhuanet