Québec : les bibliothèques ne sont pas des variables d'ajustement

Antoine Oury - 28.08.2015

Edition - Bibliothèques - Québec - Canada - UQAM


Le ministre de l'Éducation François Blais, membre du gouvernement québécois de Philippe Couillard, a fait parvenir à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) un courrier de rappel à l'ordre. L'UQAM avait en effet décidé de supprimer l'ouverture dominicale de ses 6 bibliothèques, pour faire face aux restrictions budgétaires.

Pavillon Président-Kennedy de l'UQAM

(abdallahh, CC BY 2.0)

 

 

Le ministère de l'Éducation a donc effectué un aimable rappel à l'ordre, même s'il est en partie à l'origine des impératifs de réductions budgétaires. « La décision de fermer la bibliothèque n’est pas une décision acceptable », assure cependant Julie White, la porte-parole du ministre, auprès du Devoir. « Les étudiants des universités doivent avoir accès à leurs bibliothèques, aux livres qui s’y trouvent et à un lieu pour faire leurs travaux. »

 

« [L]’ensemble des universités sont capables de faire des efforts budgétaires, mais [...] elles doivent le faire tout d’abord au niveau de l’administration, et c’est ce qu’on demande à l’UQAM de faire », assure le ministère de l'Éducation. En face, l'UQAM réplique, en soulignant que ce sont 20,7 millions $ de déficit qu'il faut combler au plus vite.

 

Au mois de janvier dernier, l'université évoquait la suppression de 150 cours, ou encore une baisse salariale moyenne de 2 % pour les professeurs. Visiblement, ces propositions n'ont pas suffi. D'après l'université, les compressions budgétaires imposées par les différents gouvernements atteignent au total les 300 millions $. 

 

Lynda Gadoury, directrice générale du Service des bibliothèques, a expliqué que la suppression du dimanche était l'option la moins dommageable pour la réalisation d'économies : « Le nombre de prêts de documents et d’entrées enregistrées aux portes des six bibliothèques le dimanche représentent en moyenne 3 % des prêts et visites mensuelles. »

 

Finalement, la situation semble incertaine, si bien que le Syndicat des chargées et chargés de cours de l’UQAM (SCCUQ) déplore le manque de concertation face aux exigences économiques du gouvernement. A priori, les 6 bibliothèques seront bien fermées le dimanche, à partir du 6 septembre prochain. (via Radio-Canada)