L214 : montrer la réalité de la souffrance dans l'industrie de la viande

Victor De Sepausy - 07.01.2019

Edition - Les maisons - L214 défense animaux - maltraitance animaux livre - association L214 vidéos


ESSAI – Depuis des années, l’association L214 met en place des campagnes de communication pour sensibiliser le public. Au cœur de ses messages, la maltraitance des animaux, présentée dans des vidéos parfois effrayantes. Pour 2019, L214 sort son premier ouvrage. 


 

Fondée en 2008, l’association L214 est le fruit du militantisme de Brigitte Gothière et Sébastien Arac. Leurs images tournées dans différents abattoirs en France ont conduit à un audit généralisé dans tous les abattoirs de boucherie et à la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire. 

Ce livre raconte l’aventure improbable d’un groupe de citoyens engagés, parti à l’assaut d’une inquiétante forteresse, l’industrie de la viande et son cortège de souffrances insensées, imposées chaque année à des millions d’animaux. Avec ses vidéos qui entraînent des millions de vues, l’association L214, devenue le fer de lance du véganisme, a rendu publique une cinquantaine d’enquêtes en moins de dix ans. 

Leurs armes : des caméras, pour dévoiler dans les médias ce qui se trame dans les abattoirs ; et un Thermos de café avec leur camarade d’Eyes on Animals, pour suivre en voiture des transports de bétail, pendant des dizaines d’heures, des Pays-Bas à la Turquie, en passant par la France. 
 
Leur objectif : améliorer le sort des animaux et montrer la réalité de la souffrance animale. Une souffrance qui dépasse infiniment celle de la simple mise à mort. Une souffrance absurde, produit d’un système qui traite des êtres sensibles et conscients comme une matière première, et pour lequel peu de gens sont fiers de travailler. 

Du gavage d’oies aux conditions sordides dans les abattoirs (poussins hachés menu, poulets ébouillantés vivants, porcs mutilés, vaches maltraitées...), en passant par le travail de sape des lobbies, nos infiltrés dénoncent les multinationales et les pouvoirs publics, et nous alertent sur cette « malbouffe » qui termine... dans nos assiettes. 

Pour ce livre, la directrice de l’ONG Eyes on Animals, éthologue de formation, Lesley Moffat, est intervenue. Elle enquête sur le terrain aux côtés des animaux transportés sur de longues distances, des pays de l’Union européenne vers le monde entier (de la Turquie au Ghana).

C’est également avec la collaboration d’Erwan Seznec, auteur de livres d’enquête, qu’il a vu le jour.



[à paraître 7/02] Association L214 – On n’est pas des bêtes – Robert Laffont – 9782221218884 – 19 €

 [Dossier] Rentrée d'hiver 2019 : une nouvelle année littéraire lancée


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.