La Banque de France et la BnF vont faire de la monnaie

Clément Solym - 03.01.2012

Edition - Bibliothèques - BnF - Banque - France


Ce mardi 3 janvier, Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France et Bruno Racine, président de la Bibliothèque nationale de France, viennent d'apposer leurs signatures au bas d'un précieux document.

 

Pour les deux établissements, cet accord, portant sur le projet de Cité de l'Économie et de la Monnaie, à l'origine duquel on trouve la Banque de France; va concrétiser un partenariat déjà ancré. Celui-ci « repose notamment sur le prêt de collections issues du département des Monnaies, médailles et antiques de la BnF », explique un communiqué. 

 

Cela implique que la BnF prêtera des documents, de son fonds de pièces et de billets, dans le cadre d'expositions qui seront organisées, de façon permanentes et temporaires à la Cité de l'Économie et de la Monnaie. « Elle mettra à disposition des copies numériques de documents issus de ses collections, dans le cadre notamment d'un programme de numérisation et de valorisation partagées. »

 

 

D'un côté, donc, l'expertise de la BnF, pour la valorisation « de collections numismatiques », et de l'autre, un espace pour valoriser plus largement les espaces. « Des expositions temporaires seront consacrées à des thèmes relatifs à l'économie et la monnaie seront conjointement organisées par les deux institutions dans les espaces muséaux de la Cité », poursuit le communiqué.

 

La BF et la BnF vont cependant pousser plus loin leur collaboration. En effet, on parle de négociations en cours « pour la signature d'une convention de coopération, visant à la numérisation par la BnF d'un corpus de documents imprimés de la bibliothèque historique de la Banque de France ».

 

Ces derniers pourront ainsi être accessibles sur Gallica par la suite et les documents numérisés s'inscriront alors « dans un programme national de numérisation et de valorisation en histoire financière et économique ».