La belle histoire d'amour durant l'Holocauste ? Un pur mensonge

Clément Solym - 28.12.2008

Edition - Les maisons - histoire - amour - Holocauste


Le livre racontant l'histoire d'amour entre un prisonnier de camp de concentration et une jeune Polonaise qui lui apportait des pommes pour soulager sa peine, Angel at the Fence ne paraîtra pas. Alors que Berkley's Book, une division de Penguin devait prendre la responsabilité de cette parution, l'agent de l'auteur Herman Rosenblat a contacté la maison et apporté de nouveaux éléments qui incitent à ne pas assurer cette publication.

Le magazine The New Republic avait été à la base de toute cette défiance, en enquêtant sur ce qui était ou non crédible dans cette histoire, présentée comme authentique.

Manifestement, Rosenblat va devoir effectuer un remboursement de ses droits d'auteur, et le film, pas plus que le livre pour enfants ne seront assurés. Après deux passages chez Oprah Winfrey, d'ailleurs, tout porte à croire que si elle l'invite une troisième, ce sera pour le gronder...

Bien que Rosenblat ait réellement effectué un séjour en camp de concentration, plusieurs chercheurs se sont inquiétés de détails et de leur véracité, comme le fait qu'une jeune fille puisse apporter à manger à un prisonnier, sans que les soldats nazis ne le découvrent. Ce désistement n'a pas été développé, mais le litige est en cours.

Toutefois, d'autres informations sont parvenues par le biais de l'Associated Press. En effet, dans un communiqué publié par son agent, Rosenblat a reconnu que son histoire était fausse. « Je voulais apporter du bonheur aux gens. J'ai été porteur d'espoir pour nombre de personnes. Mon intention était de faire le bien dans ce monde. »

On s'inquiète alors pour les maisons d'édition qui ont acheté les droits pour l'étranger : on cite la France et la Pologne, mais impossible de savoir quel est l'éditeur concerné. Du côté des associations juives, on redoute que ce type de farce n'alimente le discours des négationnistes tandis que va revenir sur le tapis l'absence de contrôle par les éditeurs de la véracité des ouvrages publiés.

L'effet Misha Defonseca n'a encore pas fini de frapper...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.