La bibliothèque de Brooklyn se pare de fantastiques fresques

Maxim Simonienko - 19.06.2019

Edition - Bibliothèques - bibliothèque brooklyn - peinture murale - street art bibliothèque


Des employés de la Bibliothèque publique de Brooklyn (BPL) ont collaboré avec des artistes primés afin de créer des peintures murales. Terminées le 7 juin 2019 et exposées à la vue de tous dans l'espace réservé aux enfants, ces œuvres d'art imaginent les aventures que peut vivre un livre entre les bras d'un enfant, à la sortie de la bibliothèque. 

Bibliothèque publique de Brooklyn (via Facebook)


Selina Alko, Sophie Blackall, Yuyi Morales, Christopher Myers, Stephen Savage, Javaka Steptoe, et Paul O. Zelinsky sont les sept artistes qui ont accepté de décorer l'espace réservé aux enfants de la Brooklyn Public Library (BPL). 

Pourtant, en début d’année 2018, la bibliothèque avait choisi de commander des gravures. Ce n’est qu’après avoir parlé avec plusieurs illustrateurs que les bibliothécaires ont opté pour des peintures murales. Sophie Blackall, une habituée de la BPL, a été désignée comme directrice artistique pour aider au recrutement des meilleurs artistes.

« J’ai l’impression que c’est ma bibliothèque — mon fils a appris à marcher ici », a confié la directrice artistique. « Vous créez un lien avec votre bibliothèque locale, et les gens d’ici sont si merveilleux et si passionnés par la communauté, les enfants et les livres... Et ils ont une programmation fantastique. Une fois qu’ils savent que vous êtes dispo et que vous habitez le quartier, alors vous êtes invité à faire toutes sortes d’activités. Autrement dit, lorsque la BPL me demande de faire quelque chose, je dis oui immédiatement. »

Une première réunion a eu lieu en novembre 2018 afin de créer les premières esquisses. Zelinsky avait réussi à créer des modèles sur Photoshop pour le groupe, pour avoir une première vision du résultat final des œuvres.

Au fur et à mesure de leurs créations, les artistes ont commencé à peindre et reprendre des éléments apparaissant au sein des tableaux de leurs camarades, soulignant subtilement une interdépendance des différents panneaux. « Mon style de dessin est si dispersé, si aléatoire à certains égards... Il m’a été facile de m’emparer de petits morceaux de l’art d’autres personnes et de les mettre dans le mien pour le plaisir », a déclaré Zelinsky.

Sophie Blackall, la directrice artistique du projet, a créé une palette de couleurs qui s’inspire des couleurs les plus présentes autour de la bibliothèque et dans le quartier. Le rouge correspond par exemple aux lignes de métro avoisinantes, le violet au pull préférée de la bibliothécaire Judy Zuckerman et le doré aux figures en or qui ornent les portes d’entrée de la BPL.

« Nous voulions quelque chose qui ait un rapport avec la bibliothèque, mais qui soit très large afin d’avoir beaucoup de types d’images, de styles et de thèmes différents », a déclaré Judy Zuckerman. 

« Nous voulions tous faire quelque chose qui deviendrait l’arrière-plan d’une enfance. Les enfants qui fréquentent cette bibliothèque vont grandir avec ça sur le mur. C’est en quelque sorte notre héritage », a ajouté la directrice artistique.

 

Visite guidée par-delà l'imagination



En entrant dans l'espace jeunesse, les enfants et les parents sont directement accueillis par le panneau de Savage, une scène saisissante d'un OVNI dont le rayon attire un petit livre rouge de la BPL sous les yeux des visiteurs restés à l'extérieur.



Arrive ensuite celui de Steptoe, qui ressemble à un collage, très disparate. Le livre rouge semble avoir zigzagué dans un labyrinthe de familles et de promeneurs, avant de sauter vers le panneau multimédia voisin de Selina Alko. Ce dernier présente un paysage urbain classique, semblable à celui de la ville de Brooklyn.

« Je pensais beaucoup au livre que j'avais écrit sur Brooklyn, B Is for Brooklyn. Dans ce livre, j'ai eu l'occasion de mettre beaucoup du sentiment et de la saveur des quartiers de cet arrondissement, et j'ai pensé que j'essaierais de résumer cela dans mon panneau avec les bâtiments et la diversité des gens qui traînent ensemble », a déclaré Selina Alko à propos de son oeuvre.




 
 
Yuyi Morales s'est également inspirée de ses propres œuvres récentes afin de créer son panneau. Il représente notamment un portrait de femme, poussant un enfant dans une poussette pendant que des papillons flottent depuis le livre rouge. Une scène à l'image de son ouvrage illustré, Dreamers.

« Quand j'étais un jeune migrant, la bibliothèque publique est devenue ma maison », a confié l'artiste. « Quand on m'a demandé de faire un panneau pour BPL, j'ai tout de suite su que c'était ma chance pour la mère et le bébé de Dreamers de vivre dans une bibliothèque. »

Sophie Blackall s'est également prise au jeu. Son travail met en scène différents personnages en train de lire sur le dos de créatures enchantées, qui survolent la BPL. De son côté, Zelinsky a créé un monde totalement surréaliste, où le livre rouge s'est retrouvé coincé entre les antennes d'un monstre étrange, assis au sommet d'une montagne.

 
 
 
Pour terminer, l'œuvre de Christopher Myers présente aux visiteurs une jeune fille, en lévitation, entourée de bouquins de toutes les couleurs. Bien évidemment, le livre rouge est toujours là, accroché à la taille de l'enfant. En arrière-plan, sur un fond d'horizon orangé, il est possible de voir s'élever les différents immeubles de la ville de Brooklyn.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.