La bibliothèque de l'abbaye bénédictine d'Admont rouvre ses portes

Clément Solym - 17.08.2008

Edition - Bibliothèques - bibilothèque - abbaye - bénédictine


C’est en Autriche que se trouve l’abbaye bénédictine d’Admont. Sa fondation remonte à l’an 1074 au cœur des Alpes. Si ce lieu est mondialement connu, c’est essentiellement pour sa bibliothèque.

Réalisée au cours du XVIII° siècle dans un style plus que rococo, elle abrite sous des dimensions spectaculaire (13 mètres de haut, 70 mètres de long et 14 mètres de large) une collection unique d’ouvrages rares.

Cela va des incunables aux milliers de manuscrits en passant par des œuvres originales comme l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert. Au total, ce ne sont pas moins de 200.000 mille ouvrages qui sont préservés dans ce lieu hors du commun.

L’origine de cette bibliothèque trouve sa racine dans la règle de saint Benoît, scrupuleusement suivie par les moines qui vivent dans le monastère. Ils doivent s’adonner à une discipline spirituelle et une pratique quotidienne de la lectio divina. C’est pourquoi la bibliothèque est l’espace le plus soigné de l’abbaye.

Si l’abbaye a été en partie détériorée par l’occupation nazie au cours de la seconde guerre mondiale, les 6 millions d’euros de travaux (en partie financés par l'Union européenne) ont permis de rendre à ce lieu toute la splendeur de ses origines. Il est désormais ouvert au public et les œuvres les plus précieuses sont conservées à l’abri des rayons du soleil.