Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

La bibliothèque de Toronto, pas assez romantique selon une auteure

Antoine Oury - 07.02.2014

Edition - Bibliothèques - Toronto - bibliothèque publique - Saint-Valentin


La bibliothèque publique de Toronto était persuadée de tenir le concept le plus original du 14 février prochain, et des festivités relatives à l'amour et au romantisme qui y sont habituellement attachés. Le Anti-Valentine's Day Anti-Party propose aux jeunes de la capitale de se retrouver au sein de l'établissement pour désenchanter la date, en rédigeant la meilleure lettre de rupture ou en « vandalisant » des couvertures de romance.

 


...And Then Sometimes Valentine's Day Sucks!

(Jackie, CC BY 2.0)

 

Rejoignez-nous pour une fête où les coeurs, Cupidon, la couleur rouge et les manifestations publiques d'amour sont bannis, et où les vêtements noirs sont le bienvenue. Joignez-vous à nous pour vandaliser des couvertures de romance, tester vos connaissances en ex-couples de stars et montrer tous vos talents pour rédiger la meilleure lettre de rupture.

C'est ainsi que la bibliothèque présente le Anti-Valentine's Day Anti-Party, ce qui n'a pas fait que des heureux au sein de ses utilisateurs. Sans que l'on sache vraiment si elle fréquente toujours l'établissement, une ancienne employée, à présent auteure Harlequin, Vicki Essex, a publié sur son site une lettre ouverte à la bibliothèque pour dénoncer un tel événement.

 

Bien qu'elle explique « comprendre qu'on puisse être animé par un sentiment anti-Jour de la Saint-Valentin », l'auteure ne cache pas sa surprise de voir un établissement censé promouvoir la lecture, et le plaisir qu'il est possible d'en tirer, déconsidérer à ce point un certain type de littérature. « [J]e ne peux pas soutenir la destruction de documents avec l'intention explicite de se moquer, de marginaliser et de dénigrer le genre de la romance », écrit-elle.

 

Pour éviter la polémique, la bibliothèque a posté sur les réseaux sociaux une précision : la dégradation des couvertures de livres ne se fera pas sur les livres eux-mêmes, et les jeunes gens présents se verront confier des reproductions de couvertures, où le titre original aura été soigneusement retiré...

 

Et puis, deux négations dans une phrase s'annulent, non ? Il y pourrait donc bien y avoir quelques rencontres, ce soir-là...