Quand y'a de quoi lire pendant qu'on est en train de manger...

Antoine Oury - 26.06.2015

Edition - Bibliothèques - Chipotle - burritos - Yale


Le duo pour une vie équilibrée, c'est le corps et l'esprit : si l'apport des burritos dans une alimentation saine reste à prouver, la chaîne de restaurants Chipotle, absente en France, avait convaincu quelques grands noms de la littérature de signer des textes pour ses emballages. En tant que pièces littéraires, lesdits emballages seront donc conservés par la bibliothèque de Yale. Sans les burritos, évidemment.

 

 

Il y a un peu plus d'un an, la chaîne Chipotle avait demandé à des auteurs anglophones de rédiger de courts textes, ensuite imprimés sur les gobelets, sacs et autres emballages qui préservent la chaleur de ses fameux burritos. Malcolm Gladwell, Toni Morrison, George Saunders, Amy Tan, Paulo Coehlo, Aziz Ansari et Michael Lewis, un journaliste chez Vanity Fair, avaient accepté, avec l'appui de Jonathan Safran Foer, à l'origine de l'idée.

 

Celui-ci l'avait avoué sans honte : il adore les burritos — végétariens uniquement — de chez Chipotle, mais c'était retrouvé bien dépourvu, au moment de l'attente, en l'absence de quelque chose à lire. Il a alors proposé à des confrères de rédiger un petit texte à même de faire patienter les clients. « Sans message particulier, mais avec quelque chose de réfléchi », précisait-il à l'époque.

 

Dans le cadre de sa mission de conservation, la bibliothèque Beinecke de l'Université de Yale (Connecticut), spécialisée dans les livres rares et les manuscrits, a acquis un set complet des différents emballages promotionnels produits pour la campagne Cultivating Thought. 

 

Si l'acquisition fait sourire, la bibliothèque en a profité pour rappeler sa mission : collecter la littérature « sous toutes ses formes et dans tous les médias, documentant ainsi la façon dont les écrivains américains atteignent des publics divers et inattendus, au-delà des standards de l'édition traditionnelle ».

 

(via Electric Lit)