La bibliothèque Goutte d'Or toujours en travaux, et pour longtemps

Clément Solym - 22.05.2012

Edition - Bibliothèques - bibliothèques parisiennes - Goutte d'Or - 18e arrondissement


Information ActuaLitté : La bibliothèque Goutte d'Or affiche porte close depuis le 30 juillet 2011. Autant dire une éternité pour les usagers qui, s'ils peuvent se rendre aux bibliothèques Clignancourt et Maurice Genevoix, à proximité, n'ont plus accès aux documents de l'établissement en travaux. Enfin, en travaux... Les usagers s'étonnaient de l'absence de bruit aux abords du chantier, et encore plus d'une annonce de la Mairie qui prévoit la réouverture pour avril... 2013.

 

Une première affiche, apposée sur la porte de la bibliothèque du 18e arrondissement, promettait une réouverture pour le second semestre 2012. Nous y sommes, mais le bâtiment reste désespérément fermé. Le site Internet des bibliothèques de la Ville annonce désormais des travaux jusqu'en janvier 2013, avec une réouverture « début 2013 », plus précisément au mois d'avril, une date confirmée par le Bureau des Bibliothèques et de la Lecture.

 

 

Le même bureau nous confirme que « les travaux ont bien commencé », mais ont encaissé un retard dû « aux aléas des chantiers ». Quant aux documents auparavant proposés par l'établissement, ils ont probablement « été mis en carton et entreposé temporairement à la Réserve Centrale », sans que personne au Bureau des bibliothèques ne semble vraiment certain de l'information... Une chose est sûre : le fond de la bibliothèque Goutte d'Or est pour l'instant inaccessible aux usagers.

 

L'appel d'offres « pour la modernisation de la bibliothèque Goutte d'Or » remonte au 29 novembre 2010, déjà, et prévoyait à l'époque une réalisation en 1 an (13 semaines de conception, 5 mois de réalisation). Flagrant délit d'idéalisme, puisque la société responsable de l'appel d'offres, SLA, nous confirme être « toujours en consultation d'entreprises ». Si l'architecte a bien été sélectionné, le cabinet Palatre et Leclere, les travaux « n'ont pas commencé » nous assure-t-on au sein de SLA et du cabinet d'architectes. La Mairie de Paris, décidément en avance sur son temps.

 

Côté cahier des charges, Monsieur Palatre nous confirme qu'il s'agit avant tout d'une « remise aux normes » qui s'avère effectivement nécessaire :  « accessibilité handicapés », mais aussi, d'après Social Nec Mergitur, la création d'un local poubelle et des ajustements du système de ventilation capricieux. Comme le rappelle encore le site, la bibliothèque a pourtant été construite en 1999, puis rénovée en 2003. Il serait plutôt temps de la mettre aux normes, goutte que goutte.