La bibliothèque Liyuan touche du bois avec Li Xiaodong

Julien Helmlinger - 15.04.2013

Edition - Bibliothèques - Bibliothèque de Liyuan - Li Xiaodong - Architecture


En République populaire de Chine, courant 2011, l'architecte Li Xiaodong et son équipe se sont attelés à la conception d'une bibliothèque entièrement revêtue de bois habituellement destiné au chauffage. Le modeste sanctuaire dédié au livre, bâti de plain-pied, se situe sur le territoire d'un petit village du comté de Huairou, à la périphérie de la capitale Beijing.  Un cadre naturel, fondu dans le paysage, et particulièrement propice à la lecture.

 

 

 

 

Située à deux heures de route à peine de l'agitation urbaine de la capitale, la bibliothèque et son espace de lecture s'inscrivent dans un décor propice à la « contemplation silencieuse », selon les propres termes employés par son architecte.

 

Choisir le site de la bibliothèque dans les montagnes alentour, plutôt que de l'inclure dans le village en lui-même, a permis à l'équipe d'architectes de pratiquer leur art en mettant en évidence les atouts d'un paysage naturel, en matière d'aménagement.

 

La réalisation d'une superficie de 125 mètres carrés, construite entre mars et octobre 2011, a été voulue humble dans son expression extérieure, afin qu'elle ne s'inscrive dans le paysage. Un effet qui passe notamment par la sélection des matériaux et un agencement rigoureux des volumes. L'ensemble vitré, ouvert sur l'environnement, a été recouvert de branches de ce bois que les villageois utillisent tout au long de l'année pour se chauffer, ce qui en fait un refuge dans lequel la lumière reste relativement tamisée. 

 

Comme le résume l'architecte : «  ne pouvions pas rivaliser avec la splendeur de la nature. »

 

Via De Zeen.