La Bibliothèque nationale de France recherche son directeur ou sa directrice

Antoine Oury - 18.01.2019

Edition - Bibliothèques - Bibliothèque nationale France - BnF direction generale - bnf emploi


Le Journal officiel du 18 janvier 2019 fait état d'une offre d'emploi prestigieuse : la Bibliothèque nationale de France recherche un ou une fonctionnaire pour occuper le poste de directeur général de l'établissement patrimonial. Les candidats devront se préparer à une maitrise exemplaire du budget, le ministère de la Culture ayant fait part de son intention à ce sujet il y a quelques mois, mais aussi à l'opposition d'une partie du personnel de la BnF.

BnF - Bibliothèque nationale de France
La BnF (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Depuis le 7 novembre 2018 et la nomination de Sylviane Tarsot-Gillery à la tête de la direction générale de la Création artistique au ministère de la Culture, la Bibliothèque nationale de France se retrouvait logiquement sans direction. Elle avait été nommée en mars 2014 à la direction générale de la Bibliothèque nationale de France sur proposition de Bruno Racine, alors président de l'établissement.

« Ce poste est ouvert aux conservateurs en chefs et conservateurs généraux des bibliothèques, aux fonctionnaires appartenant à l'un des corps recrutés par la voie de l'École Polytechnique, aux fonctionnaires appartenant à l'un des corps recrutés par la voie de l'École nationale d'administration et ayant satisfait à l'obligation de mobilité, aux inspecteurs généraux des affaires culturelles, aux professeurs et maîtres de conférence des universités. Les candidats doivent avoir atteint dans leur corps d'origine un échelon correspondant au groupe hors échelle A », indique l'offre d'emploi.

La Bibliothèque nationale de France emploie 2239 agents (en ETP), sur 7 sites (dont 3 hors région Ile-de-France). Elle est dotée d'un budget de plus de 233 millions d'euros, dont 139 pour les dépenses de personnel. Ses collections patrimoniales comportant plus de 40 millions de documents de toute nature, sont communiquées aux publics dans 35 salles de lecture. 

Elle gère 5 salles d'expositions et 2 auditoriums et a accueilli en 2017, 1.3 million de lecteurs et de visiteurs sur ses différents sites. Elle a développé une bibliothèque numérique, Gallica, riche de près de 5 millions de documents. Elle reçoit près de 16 millions de visites par an. Le site internet de la BnF reçoit, plus largement, 32 millions de visites.

Ce que l'annonce ne précise pas, c'est que l'établissement patrimonial traverse plusieurs périodes difficiles : la première, et non des moindres, découle de la volonté affichée du gouvernement de réaliser des économies. Le budget de la BnF ne sera pas épargné, comme avait prévenu Françoise Nyssen, alors ministre de la Culture, au moment de la présentation du budget 2019. Depuis plusieurs mois, une partie du personnel de la BnF manifeste d'ailleurs son opposition à cette politique, ainsi qu'à d'autres décisions prises par la direction de l'établissement.
L'autre sujet brûlant, c'est celui de la saturation de l'établissement, et des solutions trouvées pour y remédier : à ce titre, la rénovation du quadrilatère Richelieu reste délicate, avec un chantier difficile.

« Il est attendu des candidats et candidates à ce poste, outre des qualités confirmées en management, une expérience significative en matière de direction d'un opérateur de l'État. Une connaissance du secteur culturel est indispensable », précise l'offre, accessible à cette adresse.

Bon courage...


Commentaires
C'est le poste de directeur GENERAL qui est vacant. L'absence de ce mot est un non sens total.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.