La Bibliothèque nationale du Qatar, porte-étendard de la diplomatie culturelle

Maxim Simonienko - 24.06.2019

Edition - Bibliothèques - qatar embargo golfe - bibliothèque nationale qatar - ouverture culturelle


La Bibliothèque nationale du Qatar est célèbre pour renfermer la plus grande collection de livres du Golfe. Seulement un an après son ouverture, elle s'est donnée pour mission de briser l'isolement culturel du pays. Pour y arriver, les bibliothécaires ont décidé d'organiser des partenariats hors de la région du Golfe.


La Bibliothèque nationale du Qatar (Sharawi13 - CC BY-SA 4.0)

Une bibliothèque moderne

La bibliothèque a été imaginée et construite sous la direction du Néerlandais Rem Koolhaas, à Doha. Inaugurée le 16 avril 2018, elle veut illustrer la volonté du Qatar « de réduire sa dépendance aux hydrocarbures, et de passer à une économie fondée sur la connaissance ». Le coût de construction de l'ensemble de ce projet éducatif, dont la bibliothèque, a été estimé à 300 millions $, soit 263,8 millions €.

Impressionnante vue de l'extérieur, souvent comparée à un aéroport par sa structure de 45.000 m2, elle renferme plus d'un million de livres, en plusieurs langues. De plus, petite touche de modernité, environ 500.000 titres numériques sont à la disposition des lecteurs.

Et les premiers à profiter de cet espace culturel, ce sont les enfants. D'après Stuart Hamilton, directeur adjoint de l'établissement, tous les livres de la section jeunesse ont été empruntés au moins une fois au cours des six premiers mois après l'ouverture officielle de la bibliothèque.

Le bâtiment a également en sa possession un auditorium de 120 places, un café et une zone qui accueille des événements et des expositions.

« Contrairement à d'autres, nous avons une fonction de bibliothèque publique qui va de pair avec celles de bibliothèque nationale et de bibliothèque de recherche. Tous les livres que vous voyez ici peuvent être empruntés par les lecteurs », explique le directeur adjoint.

Un embargo culturel

Néanmoins, malgré le pannel culturel proposé par la bibliothèque nationale, Doha est isolée depuis l'éclatement d'une crise en juin 2017 entre le Qatar et l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn et l'Égypte, qui lui reprochent de soutenir des mouvements islamistes radicaux et de se rapprocher de l'Iran.

La ville est depuis soumise à un embargo de la part de ces quatre pays, malgré leurs efforts pour démentir ces accusations. Afin de sortir de cette situation délicate, la bibliothèque a décidé de prendre contact et de se lier avec des établissements similaires à l'étranger, hors de la région du Golfe.

« Nous sommes dans une situation politique intrigante, mais cela nous rend plus désireux d'améliorer notre profil et d'établir des liens avec d'autres pays », a souligné M. Hamilton. L'institution a déjà organisé plus d'un millier d'événements publics, mettant en avant par exemple des auteurs et chercheurs venus d'Europe et d'Amérique du Nord.

Des livres soumis au "respect des droits humains"

Bien que les lecteurs aient à leur disposition un grand nombre d'ouvrages et une salle de lecture à toit ouvrable, certains livres ne peuvent être lus que s'ils sont conformes à un ensemble de règles.

« Ceux que nous n'avons pas dans la collection sont ceux qui ne répondent pas aux normes, nous n'achetons pas tout », déclare M. Hamilton. Toujours selon lui, cet acte n'est pas de la censure. Le pays serait seulement soumis à une surveillance accrue du respect des droits humains, en amont de la Coupe du Monde 2022 .

En guise d'exemple, le directeur adjoint a montré des travaux critiques de la politique du pays et des livres sur la communauté LGBT, accessibles aux lecteurs, bien que l'homosexualité soit proscrite au Qatar. « Nous n'avons rien à cacher », conclut-il.

La bibliothèque emploie aujourd'hui plus de 39 nationalités, compte 144.000 abonnés et a prêté plus d'un million de livres, rappelle l'AFP. 



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.