La bibliothèque Occupy Wall Street attaque New York

Clément Solym - 30.05.2012

Edition - Bibliothèques - Occupy Wall Street - bibliothèque - plainte


La semaine passée, le maire de New York a dû avoir une mauvaise surprise, en apprenant que le mouvement Occupy Wall Street a décidé de poursuivre en justice la ville. C'est le tribunal fédéral qui a été saisi, après la destruction de la bibliothèque qui avait été montée durant les manifestations de ces derniers mois.

 

Un raid policier avait en effet ravagé la petite bibliothèque de partage de livres, gracieusement offerts par les uns et les autres, et le 15 novembre 2011, les quelque 3600 livres qu'elle contenait avaient été réquisitionnées par les autorités. Seuls 1003 étaient revenus aux organisateurs, passablement désabusés.

 

 

 

 

Plusieurs personnes ont été mises en cause dans la plainte : le maire Michael Bloomberg, le commissaire de police Ray Kelly, et commissaire à l'assainissement John Doherty. D'autres fonctionnaires sont également mis en cause, pour saisie anticonstitutionnelle et illégale, dommages et destruction de la Bibliothèque, qui était installée dans le Park Zuccotti.

 

Or, depuis des mois, aucune nouvelle de la municipalité, et quant aux livres qui avaient été renvoyés, certains étaient passablement abîmés. 

 

En guise de dommages et intérêts, 1000 $ sont réclamés, ainsi que des dommages compensatoires à la hauteur des dégâts occasionnés, soit 47.000 $, selon les estimations des plaignants. La bibliothèque, au plus fort du mouvement, contenait 5500 titres. 

 

 

 

 

 

OWS vs. The City of New York