La bibliothèque perdue d'un lord anglais révèle ses trésors

Camille Cado - 27.02.2019

Edition - International - bibliophilie patr - Lord Peckover exposition - exposition manuscrits rares


À l'occasion du centenaire de la mort d'Alexander Peckover, riche banquier britannique, mais aussi et surtout grand collectionneur de manuscrits, Peckover House ouvrira ses portes pour une exposition de son fastueuse collection du 23 février à la fin novembre 2019. La fondation avait lancé une véritable chasse au trésor pour essayer de rassembler tous les volumes dispersés. Une opération rendue possible grâce à une subvention de 10.000 £ de la Loterie nationale.

Peckover House, crédit :  Richard Humphrey 


Alexander Peckover (1830 - 1919) était un banquier britannique quaker et un grand collectionneur de manuscrits. Il a été porté au titre de baron, en reconnaissance des services rendus au comté de Cambridgeshire et était donc connu sous le nom de Lord Peckover. Il a été le premier des quakers à être anobli, ce qui a suscité beaucoup d'enthousiasme dans sa ville natale de Wisbech. 

Fervent homme de lettres, il collectionnait les manuscrits anciens. Sa bibliothèque était notamment réputée pour sa précieuse collection d'éditions originales de bibles, d'atlas, mais aussi de premiers livres imprimés. 

Sa collection a été dispersée après sa mort en 1919. À l'occasion du centenaire de sa mort, Peckover House and Gardens a reçu une subvention de la Loterie nationale pour retrouver les volumes perdus.

Cette exposition a été rendue possible grâce à la collaboration avec le Wisbech & Fenland Museum, l'University College London, le Colchester and Ipswich Museum et le Blackburn Museum, qui ont prêté plusieurs ouvrages.
 

"Alors que nous célébrons le centenaire de sa mort, nous voulions fêter sa vie"


Ben Rickett, directeur des opérations chez Peckover House, a déclaré: « Lord Peckover a constitué une précieuse bibliothèque composée de livres rares, qui ont été vendus ou donnés avant que la maison ne soit confiée au National Trust. Cette année marque le centenaire de sa mort et le moment est propice pour exposer certains de ces livres, et ainsi raconter son histoire. »
« La collection de livres de Lord Peckover comprend des bibles anciennes, d’obscurs manuscrits médiévaux, des atlas richement illustrés et diverses œuvres littéraires, qui reflétaient sa foi et ses intérêts philanthropiques. Nous sommes vraiment ravis de pouvoir exposer à nouveau certains de ces trésors perdus », ajoute-t-il. 
L'exposition « La bibliothèque perdue de Peckover » se déroulera du 23 février à fin novembre. 

Elle accueille aussi les travaux de la talentueuse Su Blackwell. Cette artiste anglaise créée des sculptures à partir de livres anciens. Certaines de ses intallations complètent même les ouvrages exposés.
 
Voyez plutot :  

<

>



La maison familiale des Peckover est aujourd'hui devenue un site touristique à part entière. Peckover House & Garden appartient en effet à l'organisme National Trust depuis 1948, qui œuvre pour la préservation et la protection des lieux et des espaces historiques. 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.