La bibliothèque, "plus que jamais une affaire publique"

Clément Solym - 14.06.2012

Edition - Bibliothèques - congrès - ABF - bibliothèques


« La bibliothèque est bien une affaire publique et il importe que l'État comme les collectivités territoriales, pleinement conscients des enjeux culturels, éducatifs et sociaux que représentent les bibliothèques, continuent à mettre en oeuvre des politiques de développement concertées et adaptées », avait assuré le ministère de la Culture. 

 

Et dans un communiqué, l'ABF rappelle que c'est sur ce thème, « La bibliothèque est une affaire publique », que s'est appuyé le 58e congrès annuel qui a réuni plus de 650 personnes, avec de nombreux représentants et élus.

 

Lors de son Assemblée générale, l'ABF, forte de son manifeste La bibliothèque est une affaire publique publié à l'occasion des élections présidentielles et législatives, s'est déclarée prête à participer, avec l'Interassociation Archives Bibliothèques Documentation (IABD...) dont elle est membre, à deux concertations ouvertes par le gouvernement : l'acte II de l'exception culturelle et la nouvelle étape de la décentralisation. Elle entend y défendre, au nom de l'intérêt public, les intérêts des usagers et le rôle des bibliothèques dans l'accès à la culture et à l'information, dans la formation tout au long de la vie et dans le lien social. 

 

 

 

 

Aurélie FIlipetti avait salué le succès de cette édition 2012, affirmant qu'elle « souhaite engager une coopération plus étroite encore entre l'État et les collectivités territoriales, afin de poursuivre et de renforcer le développement de la lecture à l'échelle de notre pays et d'adapter les bibliothèques au monde numérique ». (voir notre actualitté)

 

D'autre part, l'ABF diffuse un manifeste, pour asseoir toute l'importance des bib' dans le paysage français.  

La situation actuelle générale en France, en Europe, dans le monde, est marquée par une crise financière qui affecte les moyens des collectivités publiques, mais aussi des populations.

Dans un contexte d'accroissement des inégalités, d'inquiétudes, de besoin de sécurité, d'évolution des comportements, la question du vivre ensemble estposée.

On parle de société de la connaissance, mais celle-ci est inégalement diffuséeet maîtrisée et disparaît souvent sous l'abondance des informations.

Dans le même temps, la révolution numérique bouleverse les conditions de production et diffusion et d'appropriation du savoir, de la culture et des loisirs.

Dans ce contexte les bibliothèques ou médiathèques constituent des outils de politique publique pour les collectivités territoriales et l'État, dans les établissements d'enseignement, hospitaliers, pénitentiaires.

 

Télécharger le manifeste




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.