La bibliothèque présidentielle Obama de Chicago serait mal engagée

Nicolas Gary - 02.01.2015

Edition - Bibliothèques - Barack Obama - bibliothèque présidentielle - université Chicago


La fondation Barack Obama est embarrassée : l'offre formulée par l'université de Chicago, d'accueillir la bibliothèque présidentielle Obama, tournerait court. Les trois sites potentiellement en mesure de voir l'établissement se construire n'appartiennent pour aucun à la ville elle-même. Autrement dit, l'université de Columbia, de New York, prendrait une belle avance pour ce projet. 

 

Barack Obama - Caricature

DonkeyHotey CC BY 2.0

 

 

Chicago est déterminée, d'autant plus que Marty Nesbitt, qui dirige la Fondation, exerce une forte pression sur le maire de la ville, Rahm Emanuel, ancien conseiller personnel du président. Le problème, explique-t-on, est que la ville de Chicago a autant besoin de résoudre ce problème que l'université. Or, il faut autant répondre aux impératifs du calendrier, qu'aux besoins de la Fondation. Et pour l'heure, les sites disponibles ne le sont pas tant que cela. 

 

L'université de Columbia, de même que celle d'Hawaï, sont en revanche propriétaires des terrains sur lesquels pourrait s'installer la bibliothèque présidentielle. L'acquisition des terrains évoqués pour Chicago serait alors la condition sine qua non pour que s'ouvrent les travaux et que l'aventure commence. 

 

Sauf qu'un autre problème se pose : celui de la direction du campus et de l'université de l'Illinois, qui sont censés avoir un nouveau président, un nouveau chancelier, et un nouveau président du conseil au cours de l'année 2015. Et si personne n'est officiellement autorisé à commenter ce fait, on s'interroge sur les motivations dont ces personnalités, encore inconnues, s'impliqueront dans le projet de bibliothèque présidentielle. (via Chicago Sun)

 

Le conseiller principal du maire, David Spielfogel, assure que la ville reste pleinement déterminée à trouver une solution, et travaillera avec la Fondation pour que toutes les offres actuelles soient valides. 

 

Et pendant ce temps, à Honolulu

 

Le président Obama et la première Dame devraient prendre le temps de la réflexion, à l'occasion de leur semaine de vacances, qui se passe justement à Hawaï. Et pour prolonger le plaisir, la liste des lectures présentielles a été communiquée par la Maison-Blanche. Quatre romans sont au menu : 

 

A Constellation of Vital Phenomena, d'Anthony Marra, 

The Narrow Road to the Deep North, de Richard Flanagan, se déroule dans un camp de prisonnier japonais au cours de la Seconde Guerre mondiale, et a remporté le Man Booker Prize 2014

Nora Webster, de Colm Toibin

The Laughing Monsters, de Denis Johnson, un roman d'espionnage qui se déroule en Sierra Leone.. (via CBS)

 

Deux autres livres de non fiction font également partie des heureux élus :

 

Age of Ambition: Chasing Fortune, Truth and Faith in the New China, de Evan Osnos, qui raconte un affrontement au sein du parti communiste chinois pour le contrôle du pouvoir

Being Mortal : Medicine and What Matters in the End du Dr. Atul Gawande, qui évoque la question des soins et du confort du patient dans le milieu hospitalier

 

Toujours à Honolulu en ce 2 janvier, le président a poursuivi sa semaine de repos en famille, avant de regagner Washington, ce week-end, pour un retour à la réalité.