La biographie de Warren Buffet aidera Bloomsbury à passer le cap Rowling

Clément Solym - 29.08.2008

Edition - Economie - Warren - Buffet - Rowling


Une nouvelle biographie de Warren Buffet, l'un des trois hommes les plus riches du monde, devrait aider l'éditeur Bloomsbury à passer le cap Harry Potter. Car si le semestre s'achève tout de même avec une hausse des bénéfices de 6 % à 3,5 millions £, alors que les ventes ont chuté pour leur part de 10 millions £ pour s'établir à 42 millions £.

On dégage tout de même quelques bons titres qui ont permis à l'éditeur d'élargir sa gamme et sa collection, mais c'est surtout pour la maison l'occasion de souffler, consciente d'avoir évité le pire : l'après-Rowliong. Si « les perspectives ont l'air en bonne santé », on ne regarde pas sans nostalgie les 150,2 millions £ dégagés l'an dernier grâce au dernier tome de Harry Potter.


Confiant en sa rentrée littéraire, ayant développé assez largement la numérisation de ses titres pour prévoir un accès simplifié de l'Impression à la Demande, Bloomsbury tablera cependant beaucoup sur la publication en ligne d'un Who's Who, en collaboration avec Oxford University Press. On parle également d'étendre un peu plus la publication de littérature universitaire par la suite.

Au cours des six derniers mois, la liste des publications spécialisées a augmenté, et Nigel Newton, directeur constate avec plaisir « les bénéfices de notre stratégie ». 'Les contes de Beedle le barde', l'inédit de Rowling, devrait d'ailleurs à nouveau attirer l'attention sur l'éditeur.