La boîte de généalogie : votre premier arbre, sur six générations

Clément Solym - 09.12.2009

Edition - Les maisons - boite - genealogie - arbres


Ah ça, on s'est bien marré : entre les ancêtres radioactifs de Nicolas Ramirez, qui aura hérité d'eux un troisième téton et un sourire qui illumine les soirées disco d'un vert pistache fulgurant et ceux de Clément, qui ont manifestement trouvé plus judicieux d'aller faire pousser des chèvres dans le Larzac avant que ce ne soit la mode tout en élevant de l'herbe qui fait rigoler... définitivement, les arbres généalogiques ont beaucoup de succès dans la rédaction.

Celui que Larousse a sorti fin septembre ne manque d'ailleurs pas de qualités : il s'agit de cent petites cartes que l'on complétera avec les informations disponibles sur ses aïeux. Nom, prénom, dates de naissance (et de mort), mais également le parcours professionnel et autre, ainsi que le numéro Sosa, qui permet aux généalogistes de parler le même langage...


Bref, un petit coffret qui permet de remonter jusqu'à 6 générations, en ascendant. Un livret l'accompagne pour présenter l'art de la généalogie, ainsi que le fonctionnement du coffret (petit mode d'emploi rapide). En outre, des renseignements sur les associations de généalogistes ainsi que les sites web que l'on peut trouver pour démarrer sont présentés.

Le tout est vendu à prix doux, pour 12,90 €. De quoi commencer à susciter des vocations ou éventuellement relancer dans la grande course de kikicémézancétr... Honnêtement, si mon géniteur (illustre ô combien) n'avait pas déjà fait la totalité du travail pour mon frère et moi, je m'y serais volontiers plongé. Mais bon... hein, pas la peine de réinventer la roue...