La BookExpo America négocie même le prix des hôtels

Clément Solym - 18.02.2009

Edition - Economie - BookExpo - America - negocier


Décidément, les temps sont durs pour la BookExpo America. Alors que cette dernière traditionnellement habituée à parcourir le pays d'année en année vient déjà d'annoncer que pour réduire les coûts, et puisque tous les grands éditeurs sont basés à New York, la manifestation ne se déplacerait plus avant 2012, voilà qu'un autre élément confirmant un certain froid vient également plomber l'ambiance.

En effet, les organisateurs sont en train, pour ménager les frais pour les éditeurs et les invités de négocier des baisses de prix auprès des hôtels de la ville, Manhattan étant réputée pour avoir des chambres loin d'être données. Ce sujet de préoccupation récurrent obsède les organisateurs, pour qui les tarifs doivent être revus à la baisse.

Étant donné que le festival va s'installer pour plusieurs années, les réductions iraient de 10 % à 25 %, précise Publishers Weekly. Pour Lance Fensterman, les réductions de coûts attestent de l'engagement des organisateurs à faire un geste pour les personnes qui viennent assister à l'événement. Plusieurs hôtels de la ville ont déjà donné leur accord pour ce faire.

Pour les réservations, des listes seront ainsi mises à disposition, et Lance affirme être toujours en cours de négociations pour obtenir et que d'autres annonces viendront par la suite. « L'un des avantages d'être au même endroit durant trois ans, c'est que cela nous donne plus de pouvoir de négociation », se réjouit-il.