La British Library achète l'Evangile selon Saint-Jean de Saint Cuthbert

Clément Solym - 18.04.2012

Edition - Economie - Evangile - Saint Jean - Cuthbert


L'établissement british aura remporté l'enchère autour de ce qui est aujourd'hui considéré comme le plus ancien manuscrit d'Europe. L'Évangile selon Saint-Jean, écrit en latin, et daté du VIIe siècle, sera désormais propriété de la British Library, qui en a fait l'acquisition pour 9 millions £. Soit un petit 10,9 millions €. 

 

C'est probablement vers 698 que l'évêque anglo-saxon, Saint Cuthbert, qui résidait à Lindisfarne, dans le nord-est de l'Angleterre, a réalisé ce manuscrit. Il serait mort quelques années plus tard, d'épuisement, ou d'ennui. À voir.  

 

Le livre était convoité par l'établissement de longue date : en juillet 2011, la Bibliothèque ne disposait que de 2,75 millions £ pour cet achat, et faisait appel aux uns et aux autres pour lui venir en aide. C'est que le livre est celui d'un des Saints parmi les plus populaires chez les Britanniques, avant d'être détrôné, lors de l'assassinat de Thomas Becket dans l'église de Canterbury, en 1170. 

 

 

 

À la mort de l'évêque, le livre fut manifestement enfermé avec son créateur. Et en 1104, lorsque le cercueil du saint fut ouvert, on découvrit le manuscrit avec le moine. Depuis le XVIe siècle, l'ouvrage a été passé de collectionneurs privés en collectionneurs privés et depuis 1979 avait été confié aux bons soins de prêts de l'établissement, par la branche britannique des jésuites. (voir notre actualitté)

 

Finalement, c'est la Compagnie de Jésus avait décidé de vendre le livre. « Nous ne savions pas que le St Cuthbert Gospel était sur le marché avant que la British Library nous en informe en toute confidence il y a environ six mois, mais à ce moment la procédure était déjà bien avancée. Tout s'est fait très discrètement. Je trouve dommage que nous n'ayons pas été sollicités », expliquait la Compagnie. 

 

Ce qui est fantastique, remarque la British Library, c'est que l'état de conservation en fait un ouvrage particulièrement rare. Dame Lynne Brindley, directrice, explique dans un communiqué, toute l'émotion que cet achat procure. Véritable « connexion directe avec nos ancêtres, remontant à 1300 ans », l'importance de ce livre est aujourd'hui incontestable. « Ce précieux objet restera dans les mains du public afin que les générations actuelles et futures puissent en tirer les leçons. »

 

Reliure impeccable, des coutures qui sont intactes et même les pages parfaitement conservées, un véritable petit trésor en somme. 

 

Plusieurs donateurs ont participé à l'appel envoyé par l'établissement pour assurer le rachat de cet ouvrage. « Nous sommes reconnaissants aux principaux donateurs, et aux centaines de personnes qui ont réalisé des dons individuels. Ce fut une occasion unique dans une vie d'assurer la présence de cet Évangile dans notre nation, et nous étions touchés et reconnaissants que tant de gens se soient émus au point de soutenir notre campagne. »

 

Une présentation spéciale au public est prévue pour le 15 mai. 

 

plus de photos, à cette adresse