La British Library persiste avec les liens pointant chez Amazon

Clément Solym - 18.10.2011

Edition - Bibliothèques - British Library - Amazon - liens


Vivement critiquée, la British Library s'était malgré elle retrouvée au centre de la polémique, après que des séries de liens pointant vers la boutique britannique d'Amazon, intégrés à son site, ont été découverts avec effroi.

 

« C'est pour le moins décevant qu'une institution Britannique conduise ces lecteurs loin des bibliothèques locales et des librairies », expliquait le libraire britannique Waterstone's. (voir notre actualitté

 

Après avoir dans un premier temps supprimé les liens, l'établissement a finalement décidé de les réinstaller. Dans son catalogue, la British Library propose donc de retrouver les ouvrages sur le site du cybermarchand.

 

 

Dans un communiqué diffusé aujourd'hui, l'établissement explique qu'il s'agissait là d'un projet pilote, discuté en interne. Mais en raison de son utilité pour les usagers, il a finalement été décidé de remettre cet outil en place.

 

Le but, poursuit la bibliothèque, avec ce programme-pilote, est de fournir aux utilisateurs le choix d'une méthode alternative pour trouver des livres si, pour une raison ou une autre, ils ne sont pas disponibles dans les salles de lecture de la bibliothèque.

 

C'est également une mine de renseignements supplémentaires complétant celle apportée. Un outil finalement peu coûteux et simple à mettre en oeuvre, justifie-t-on.

 

Le catalogue compte plus de 13 millions d'articles, et autant de liens donc pour accéder au site d'Amazon.co.uk.

 

Johnny de Falbe, copropriétaire de la librairie John Sandoe, de Londres reste toutefois contrarié : « Si la British Library, d'entre tous les acteurs, ne soutient pas les librairies britanniques, et supprime toute possibilité de commerce pour les indépendants, alors pourquoi qui que ce soit d'autre aurait un quelconque intérêt ou confiance dans la librairie indépendante ? »