La British Library tire le portrait d'Hilary Mantel

Antoine Oury - 18.02.2014

Edition - Bibliothèques - British Library - Hilary Mantel - portrait


Dans moins d'une semaine, Hilary Mantel restera pour l'éternité ou presque au sein de la British Library. Une commission a décidé que l'auteure de Changement de climat et Fludd serait la première auteure vivante dont le portrait serait accroché au sein de l'illustre établissement. Une peinture assurée par Nick Lord, pour représenter toute l'aura de l'écrivaine.

 


Hilary Mantel, recevant son Man Booker Prize 2012 (Attila Simon photos, CC BY-SA 3.0)

 

 

Ce n'était pourtant pas gagné : en critiquant Son Altesse Royale la Duchesse de Cambridge, lui affublant les qualificatifs de « Barbie en plastique » ou de « mannequin de vitrine », Mantel s'était quelque peu tiré une balle dans le pied quant à ses relations avec la Couronne. Finalement, le portrait signé Nick Lord sera accroché le 24 février prochain.

 

Mantel, qui a bien entendu été consultée, a expliqué qu'elle voulait un portait « habité par une certaine force », afin de ne pas apparaître comme une femme qui resterait spectatrice. « Je ne voulais pas être simplement assise, à regarder passer les mouches, mais avoir un impact sur le monde », ajoute-t-elle. Pour elle, le portrait devait rompre avec l'image habituelle des femmes, installée face au peintre, photographe ou cinéaste. « Nous entrons dans une ère où tout cela doit être renégocié. »

 

L'auteure, qui travaille sur le 3e tome des aventures de Thomas Cromwell, dans Le Conseiller, a souligné que le fait de poser face à Lord lui avait apporté quelques éléments pour son écriture. Près de 500 photographies ont été utilisées pour mener à bien le portrait, sous le pinceau assuré de Nick Lord, déclaré Sky Arts Portrait Artist of the Year en décembre dernier.

 

(via The Telegraph)