La BU de Pise fortement fragilisée par les tremblements de terre

Clément Solym - 13.06.2012

Edition - Bibliothèques - bibliothèque universitaire - Pise - tremblement de terre


Le Palais de la Sagesse a été sévèrement ébranlé par les récents tremblements de terre en Italie, dont l'épicentre a été localisé en Emilie-Romagne, province qui jouxte la Toscane, où se situe la ville de Pise. Les autorités proposent de déplacer les ouvrages dans des entrepôts de Marina di Pisa, une station balnéaire distante de 11 km. Mais les universitaires s'y opposent : la bonne conservation des 600.000 volumes serait menacée.

 

Bien évidemment, stocker 600.000 ouvrages n'est pas commode : il faut prévoir entre 4000 et 5000 m² pour stocker le fond de la bibliothèque, qui abritait des documents prestigieux comme des manuscrits enluminés de l'Hortus Pisanus ou des dessins de l'égyptologue Ippolito Rossellini. Autant de trésors à la fragilité avérée, qui supporteront mal l'humidité de la station balnéaire.

 


Le Palazzo della Sapienza, à Pise (source : Wikipédia)


La bibliothèque risque en tout cas une fermeture de deux ans, le temps de procéder aux rénovations. Les étudiants de l'université se sont engagés à prêter main-forte en tant que volontaires : « Nous sommes fiers d'étudier dans cette université, et c'est avec gratitude que nous proposons nos services en tant que volontaires, en espérant le retour prochain du Palazzo della Sapienza, et aussi de l'université de Droit. »

 

Les universitaires ont lancé un appel pour que la bibliothèque ne passe pas à la trappe dans le programme prévisionnel des réouvertures : ils expriment leurs craintes « que la bibliothèque universitaire devienne le nouveau symbole d'une tendance à éloigner les livres de ceux qui les font exister : les lecteurs. »

 

Espérons que Monti se débrouille mieux que Silvio question rénovation : demandez aux habitants des Abruzzes...