La Bulac accueille la Fabrique des traducteurs franco-chinois

Claire Darfeuille - 12.11.2014

Edition - International - traduction littéraire - France-Chine - CITL d'Arles


Après une première lecture à la fondation Vincent Van Gogh à Arles samedi 8 novembre dans le cadre des Assises de la traduction littéraire, le groupe d'apprentis traducteurs français et chinois présente à la Bulac l'aboutissement de dix semaines de travail en commun.

 

Encres fraîches des jeunes traducteurs franco-chinois à la Fondation Vincent Van Gogh à Arles

© Romain Boutillier

 

 

C'est à la toute nouvelle Fondation Vincent Van Gogh, inaugurée en avril dernier, que Cao Dongxue, Eva Fischer, Lucie Modde, Tou Chiu Zong, Claire Raybaud, Wang Mingrui, les six traducteurs accueillis par le Centre International de Traduction Littéraire d'Arles du 2 septembre au 12 novembre, ont présenté une première lecture des textes sur lesquels ils ont œuvré pendant leur résidence arlésienne.

 

Le principe de La Fabrique des traducteurs, mise en place depuis 2010 par le Jörn Cambreleng, actuel directeur du CITL, est de donner l'occasion à trois jeunes traducteurs étrangers et trois jeunes traducteurs français de travailler sur des projets personnels dans une situation idéale de bilinguisme. Ils sont accompagnés pendant ces dix semaines d'ateliers par des tuteurs plus expérimentés.

 

Le programme des ces Encres fraîches présentées une première fois aux Assises de la traduction littéraire samedi dernier et ce soir, mercredi 12 novembre, à la Bulac à 18 h 30 est le suivant :

 

Tout ça va changer et autres nouvelles de Lao Ma traduit et lu par Lucie Modde, Récit de Bi Feiyu par Eva Fischer, J'aime ma maman de Chen Xiwo par Claire Raybaud, L'Astragale d'Albertine Sarrazin par Wang Mingrui, Chéri de Colette par Cao Dongxue, et les Contes d'Amadou Koumba de Birago Diop par Tou Chiu Zong, dans une mise en voix de Dominique Léandri.

 

 Moon light in colour de Yan Pei-Ming © André Morin, ADAGP, Paris, 2014

 

 

Cette manifestation est organisée dans le cadre du 50e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et la Chine (France-Chine 50), en partenariat avec l'Institut français. La Fondation Vincent Van Gogh accueille à cette occasion et jusqu'au 26 avril 2015 une remarquable exposition du peintre Yan Pei-Ming intitulée « Night of colours »

 

Les grandes toiles de l'artiste où des naufragés, perdus en pleine mer sur des embarcations de fortune, réfugiés fuyant des pays en guerre ou la misère, émergent du fond de la nuit, n'auront pas manqué de marquer les 250 participants de cette 31e édition des Assises de la traduction littéraire dont le thème était « Traduire la guerre ».

 

À voir, sous les sombres coups de brosse du peintre, une autre façon de la représenter.