USA : une chaîne de librairies chrétiennes sauvée par le dieu dollar

Antoine Oury - 13.08.2015

Edition - Librairies - Family Christian Stores - librairies - États-Unis


En février dernier, Family Christian Stores, plus grande chaîne de librairies chrétiennes des États-Unis, se déclarait en faillite : les revenus ne cessent de diminuer depuis 2008 (305 millions $), pour atteindre les 216 millions $ cette année, selon les prévisions les plus optimistes. Mais le miracle est arrivé, et un repreneur s'est manifesté avec la promesse d'effacer les dettes.

 

In God We Trust

(Chad Routh, CC BY-SA 2.0)

 

 

Présente dans 36 États avec quelque 266 magasins et 4000 employés, Family Christian Stores représente un poids non négligeable dans le secteur du livre religieux. L'annonce d'une faillite permettait de protéger la société, et d'espérer l'intervention d'un investisseur bien intentionné.

 

Pas besoin d'aller chercher bien loin, puisque Family Christian Acquisitions va récupérer le business, sans occasionner de grands changements : son propriétaire, Richard Jackson, était déjà celui de Family Christian Stores. Une sorte de transaction à blanc, donc, ou un simple déplacement, qui permettront toutefois de repartir à zéro : Jackson paiera entre 52,4 et 55,7 millions $, mais réglera surtout les dettes de la société, évaluées à plus de 127 millions $.

 

De nombreux créditeurs des librairies, dont des éditeurs, perdront de l'argent dans l'affaire, mais ont estimé que la survie de la chaîne de librairies était plus avantageuse que d'hypothétiques remboursements. Chuck Bengochea, PDG de la chaîne, assure que « Dieu a un plan pour Family Christian ». Et quelques casseroles, aussi, puisqu'un projet de rachat initial, avec la création d'une filiale maison uniquement pour racheter la chaîne de librairies, avait été déclaré illégal.

 

La chaîne de librairies se délestera de 12 à 14 boutiques dans les prochains mois, malgré tout.

 

(via MLive)