La chaîne de librairies japonaise Kinokuniya travaille des couvertures alternatives

Cécile Mazin - 02.03.2016

Edition - Librairies - chaîne librairies Japon - lecture comics couverture - originalité curation


La chaîne de librairies japonaises Kinokuniya, la plus importante dans l’archipel, expérimente de nouvelles solutions de vente. En collaboration avec les éditeurs de romans graphiques anglophones, les librairies proposeront des versions de poche de quatre titres, avec de nouvelles couvertures, en édition limitée. Des variantes, certes, avant tout destinées à mettre en valeur la chaîne.

 

Kinokuniya, Shinjuku

Lucius Kwok, CC BY SA 2.0

 

 

Auprès des fans, il est plus que probable de voir la mode prendre : la chaîne avait déjà procédé de la sorte avec des romans de Murakami, en accord avec l’éditeur japonais. Les couvertures alternatives seront proposées dans les magasins des États-Unis, du Moyen-Orient et d’Asie. Kinokuniya dispose en effet de plus de 60 établissements au Japon, 10 aux USA, et 17 sur les territoires asiatiques (Dubaï, Australie, Malaisie, Singapour, Thaïlande et Taiwan).

 

Terence Irvin, qui supervise le programme pour la boutique de New York, la base de clients repose avant tout sur des amateurs de manga. Mais cette fois, c’est avec l’idée d’inciter les gens à acheter des comics qu’ils préparent cette initiative. « Kinokuniya est ancré dans les romans graphiques occidentaux, et pas seulement dans le manga et l’anime. »

 

Ils travaillent d’ailleurs avec des éditeurs français, tels que Glénat ou Mediatoons.  (via Publishers Weekly)

 

Le changement de couverture interviendrait tout à la fois comme mode de curation, autant que pour distinguer la chaîne... Dans cette perspective, la chaîne s’était fait remarquer, en octobre 2015, après avoir acheté 90 % des stocks du nouveau livre de Murakami. Une méthode efficace, pour priver Amazon de toute possibilité de vendre ledit livre...

 

 

A closer look at the limited edition #Kinokuniya exclusive Golem #variant cover by #Lrnz

Posté par Magnetic Press sur lundi 29 février 2016