La chaîne de librairies Waterstones met ses livres en quarantaine

Gariépy Raphaël - 19.05.2020

Edition - Librairies - librairies Grande-Bretagne Waterstones - sécurité mesures sanitaires - déconfinement réouverture


Le déconfinement tant attendu est sur le point de se mettre en place en Grande Bretagne et les librairies vont pouvoir de nouveau ouvrir leurs portes. Au complexe problème du contact entre la couverture des livres et les clients, la chaîne de librairies britannique Waterstones apporte une solution radicale, et se prépare à mettre les ouvrages touchés par les consommateurs en quarantaine pendant 72h. 

Waterstones
Samuel Hess CC BY 2.0
 
Le retour en librairie, faute de protocole officiel, donne lieu à des initiatives disparates, et si la protection des clients et du personnel semble être la priorité, il est parfois difficile de prévoir tous les aspects de la réouverture. La question de la manipulation des livres par les acheteurs a notamment plongé beaucoup de libraires dans des réflexions sans fin. 

La chaîne de librairies britannique Waterstones, qui compte près de 300 boutiques au Royaume-Uni, en Irlande, en Belgique et aux Pays-Bas, a décidé de prendre les devants et se prépare à mettre ses livres en quarantaine  après tout contact avec les clients. Le mode opératoire devrait être le suivant : les libraires demanderont aux acheteurs de mettre de côté tout livre qu'ils pensent avoir touché sur des chariots, ces chariots seront ensuite ramenés dans la réserve du magasin où ils patienteront pendant trois jours. Une fois les germes potentiels éliminés les ouvrages seront finalement remis sur les étagères
 

Un retour en librairie responsable 


Ce protocole martial est évidemment mis en place dans le but de protéger les clients de la propagation de la Covid 19. Si le virus ne peut survivre longtemps sur du carton ou du papier, pour James Daunt, directeur général de Waterstones, il est important de prendre toutes les précautions nécessaires pour être absolument certain que le livre soit bien "sain" avant sa remise en rayon. 

D'autres mesures, plus classiques, sont prévues pour protéger le personnel et les consommateurs : l'installation d'écrans en plexiglas devant les caisses, un nombre de clients limité simultanément, un système à sens unique dans les magasins et la fermeture des cafés intégrés aux librairies. La chaîne avait déjà fait preuve de prudence en écoutant son personnel, qui ne se sentait plus en sécurité, et en choisissant de fermer ses magasins avant que le gouvernement n'impose le confinement. 

Pour James Daunt, un retour en librairie sécurisé passera aussi par les clients, qui ne viendront plus flâner par hasard dans les magasins mais auront un but précis en tête : acheter des livres. Waterstones espère ouvrir de nouveau ses enseignes dès que le gouvernement britannique officialisera le déconfinement, mais ces mesures, complexes à mettre en place, retarderont peut être la réouverture de la chaîne. 


Via The Guardian



Commentaires
C'est vrai que le livre est TRES contaminant !!
"...un retour en librairie sécurisé passera aussi par les clients, qui ne viendront plus flâner par hasard dans les magasins mais auront un but précis en tête...

Ca promet, la librairie étant, justement, un des commerces de "flânerie" par excellence, la flânerie permettant à la flâneuse de découvrir d'innombrables textes à côté desquels elle serait passée si elle n'avait fait que suivre "un but précis"...
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.