La chaîne de librairies WHSmith a un nouveau directeur

Clément Solym - 12.10.2012

Edition - Economie - kate swann - WH Smith - départ


Après neuf ans d'exercice en tant que chef de la direction de WH Smith (chaîne de librairies et de papeteries britannique), Kate Swann démissionnera le 30 juin 2013. Arrivée en 2003, elle avait pris en charge l'entreprise à une époque « difficile », où elle perdait des parts de marché. Sa première année de présidence fut marquée par l'une des plus grandes pertes de l'histoire du détaillant. Depuis un an, elle a néanmoins contribué à une hausse de 10%, en consolidant l'entreprise d'un bénéfice de 102 M £.

 

 

 

 

Kate Swann, qui a succédé à l'un des moments les plus difficiles de l'histoire de l'entreprise, sera remplacée par Steve Clarke, directeur de gestion de l'entreprise WH Smith's High Street business. Depuis l'annonce de son départ hier matin, les cours des actions de l'entreprise ont chuté de 7%.  Kate Swann avait relégué la vente de CD et DVD,  pour centrer son activité sur les livres et la papeterie. Durant ces longues années, elle a réussi à réduire les coûts et multiplié les points de vente, très rentables, dans les gares et les aéroports.

 

La société WHS a déclaré que le départ de Kate Swann faisait partie du « plan de succession » de l'entreprise. « Kate a apporté une contribution exceptionnelle à WH Smith. Le Conseil est lui est particulièrement reconnaissant de  son dévouement et de sa direction, qui a permis à WH Smith d'aller de succès en succès. […] Elle a construit une excellente équipe de management et a mis en place une stratégie qui continuera à alimenter toutes nos parties prenantes. Nous lui souhaitons bonne chance pour l'avenir », déclare Walker Boyd.

 

« Kate Swann a fait un travail fantastique en orchestrant la transformation de WH Smith. C'est un choc même si elle place les rênes entre les mains solides de Steve Clark », déclare Kate Calvert, analyste chez Seymour Pierce.

 

Quant à Kate Swann, elle a affirmé être « extrêmement fière » de ce que l'équipe avait réalisé au cours de ses neuf années où elle présidait. « WH Smith dispose d'une équipe de première classe en management, qui se concentre sur la gestion de l'entreprise dans l'intérêt des actionnaires », explique-t-elle.

 

Actuellement, WH Smith exploite plus de 1 000 magasins principalement situés en Grande-Bretagne, dont 618 qui donnent sur rue et 619 autres établis à travers différents sites de voyage comme les gares et les aéroports. Les résultats annuels ont montré une hausse des bénéfices commerciaux de 4 % dans les boutiques de rue, et de 11 % dans la branche des sites de voyage. La vente du blockbuster Fifty Shades of Grey a permis, de son côté, de remonter les ventes de livres de fiction de la société, en baisse lors du premier trimestre.

 

En revanche, la baisse des ventes, autant dans les boutiques de rue (- 5 %) que dans les secteurs de voyage (- 3 %), met en évidence les conditions de marché qui restent difficiles pour WH Smith.

 

« Pour l'avenir, nous nous attendons à un environnement commercial qui reste difficile, mais nous sommes une entreprise élastique avec une suite cohérente de croissance des bénéfices, et nous sommes bien positionnés pour poursuivre sa croissance au Royaume-Uni et à l'étranger », ajoute Kate Swann.