Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

La Chine renforce ses procédures de contrôle sur l'édition

Antoine Oury - 23.01.2014

Edition - International - Chine - censure - contrôle des publications


Les autorités chinoises ont fait part de leurs nouvelles directives en matière de contrôle des publications - que ces dernières soient exposées en libraires ou sur le Web. Ainsi, les ouvrages en chinois venus de Hong Kong et de Taiwan seront plus scrupuleusement examinés, tandis que les différents comptes utilisés pour publier des éléments sur le Web devront être liés à un individu clairement identifié.

 


Internet censorship in Slovak republic

(opensource.com, CC BY-SA 2.0)

 

 

C'est Hong Kong - qui doit ressembler à un havre de liberté d'expression - qui a fait part de ces nouvelles mesures : l'Administration générale d'État pour la presse, la radio, le cinéma et la télévision a souligné que les auteurs de « microvidéos », comme des bandes-annonces ou des trailers, devront désormais communiquer leur véritable identité pour poster une vidéo.

 

Les sites de streaming vidéo, comme Youku ou Tudou, devront par ailleurs conserver précisément les données, et se plier à toute demande de retrait de la part de l'administration. Par ailleurs, le réseau social Weibo, semblable à Twitter et régulièrement utilisé par des militants et dissidents pour s'exprimer, devra désormais disposer du nom complet de ses différents membres.

 

Enfin, les publications en provenance de Taiwan ou de Hong Kong seront encore plus observées, signale le service de contrôle. Une vague de publications relatives au feng-shui, en provenance de Hong Kong pour la nouvelle année, aurait provoqué l'ire et la suspicion des autorités, le Parti communiste jugeant ces ouvrages nuisibles à la cohésion nationale. Contrôler le flux des publications en provenance de Hong Kong permettra également au Parti de limiter l'entrée des journaux faisant cas de la corruption au sein du Parti.

 

Dans tous les cas de censure, évidemment, l'organe de contrôle du Parti signale qu'il tente avant tout de lutter contre les contenus choquants, explicitement sexuels ou violents. Mais qui est dupe ?

 

(via Variety)